Modifié le 05 juillet 2019 à 21:35

Les smartphones définitivement bannis des écoles vaudoises

Le canton de Vaud interdit les téléphones portables dans les écoles.
Téléphones Vaud Le Journal horaire / 29 sec. / le 27 juin 2019
Les téléphones portables seront interdits durant les cours, les récréations, les sorties scolaires et les camps des écoliers vaudois jusqu'en 11P. Le Département de la formation a pris cette décision après une expérience pilote jugée concluante.

Depuis la rentrée 2018-2019, dix établissements scolaires testent une telle interdiction. Concrètement, les écoliers doivent éteindre et ranger smartphones et dispositifs connectés personnels durant le temps scolaire, rappelle jeudi le Département de la formation et de la jeunesse (DFJC).

Qualifiée de bénéfique par "la quasi-totalité des acteurs concernés", l'expérience s'étendra dès la prochaine rentrée à tous les écoliers du cycle obligatoire. Les parents bénéficieront de conseils sur l'utilisation des écrans qui seront ajoutés à l'agenda dès la rentrée d'août.

"Renforcer les échanges"

L'objectif de cette mesure est de favoriser la concentration, la capacité d'apprentissage et les interactions. Reste que ces outils peuvent être utilisés à des fins pédagogiques.

"L'interdiction des téléphones portables à la récréation va renforcer les échanges entre les élèves qui est essentielle au développement des enfants", avait expliqué la conseillère d'Etat Cesla Amarelle avant le lancement du projet pilote en août 2018.

>> L'interview de Cesla Amarelle, conseillère d'Etat en charge de la formation

La conseillère d'Etat vaudoise Cesla Amarelle.
Jean-Christophe Bott - Keystone
Forum - Publié le 05 juillet 2019

ats/gma

Publié le 27 juin 2019 à 20:50 - Modifié le 05 juillet 2019 à 21:35