Modifié le 03 juin 2019 à 22:18

Grands travaux de restauration pour la muraille romaine d'Avenches (VD)

A Avenches, 10 ans de travaux prévus pour redonner à l'enceinte romaine sa splendeur d'antan.
A Avenches, 10 ans de travaux prévus pour redonner à l'enceinte romaine sa splendeur d'antan. 19h30 / 2 min. / le 03 juin 2019
Des travaux de restauration conséquents ont commencé sur l’ancienne muraille romaine d’Avenches, dans le canton de Vaud. L’enceinte, vieille de près de 2000 ans, est un patrimoine unique en Europe.

Au fil du temps, l'édifice a été détruit pour faire place à de nouvelles constructions dans la région, notamment le bourg de la ville établi durant le Moyen-Age.

"Après la fin du troisième siècle, on commençait à récupérer les grands blocs. Je dirais que c'était un peu la fin de la muraille (...) qui a donc servi de carrière", détaille l'archéologue Mathias Flück.

Désormais, ce sont donc des petites mains qui s'activent depuis plusieurs semaines pour redonner à cette enceinte sa splendeur d'antan: "Concrètement, on est en train de nettoyer et de restaurer cette muraille (...) on va donc d'abord enlever la végétation qui est en trop et qui rentre en profondeur dans la muraille, avec ses racines", explique Nicolas Staudenmann, sculpteur sur pierre et restaurateur.

Ambitions touristiques

Ce vaste projet de restauration souhaite aussi intégrer un concept qui prend en compte la protection de la biodiversité. La Municipalité d'Avenches espère de son côté être capable de replacer ces lieux au centre de l'attractivité touristique suisse. A l'époque romaine, "Aventicum" était l'une des plus grandes villes au nord des Alpes.

Une ambition que défend Pascal Buache, conseiller municipal en charge du patrimoine d'Avenches: "Dans notre volet touristique, nous allons mettre en valeur cette muraille en mettant des panneaux, des bancs publics (...) nous allons aussi essayer de créer des petits espaces pique-niques et nous avons même un projet de sentier pédestre qui ferait le tour de la muraille, afin de faire connaître ce lieux magnifique".

Première étape du financement assurée

Si le financement de la première étape des travaux est d'ores et déjà assuré, une nouvelle recherche de fonds sera lancée par la Municipalité pour le reste des 4,5 millions de francs estimés au total.

Les autorités espèrent réussir à terminer la restauration d'ici à 2030.

Sujet TV: Maude Richon

Adaptation web: Tristan Hertig

Publié le 03 juin 2019 à 15:59 - Modifié le 03 juin 2019 à 22:18