Modifié le 30 mai 2019 à 21:46

Les "maîtres du monde" déboulent en catimini ce week-end à Montreux

Le Montreux Palace accueille la 67e réunion de Bilderberg.
Montreux accueille dès mercredi la conférence secrète de Bilderberg Le 12h30 / 1 min. / le 28 mai 2019
Montreux accueille cette fin de semaine la 67ème réunion de Bilderberg, réputée la plus "secrète" du monde. Une centaine de personnalités influentes du monde économique et politique se réunissent à huis clos jusqu'à dimanche pour des débats informels.

Le Bilderberg, un club destiné à favoriser les relations entre l'Europe et l'Amérique du Nord, a été créé en 1954, pendant la guerre froide, par le milliardaire américain Rockefeller. La stricte confidentialité qui entoure les débats de ce forum de discussion entre les grands de ce monde alimente souvent les fantasmes et théories du complot.

Chefs d'Etat, ministres, patrons de banque, universitaires... Comme l'a dévoilé le quotidien 24heures ce matin, ils sont une centaine d'invités cette année au Montreux Palace, placé pour l'occasion sous haute protection. Pendant trois jours, sans bouger de l'hôtel, ils vont débattre des grands défis politiques et sociétaux du moment. Les organisateurs ont prévu onze thèmes de discussions cette année, notamment l'avenir de l'Europe, le Brexit, les changements climatiques, l'éthique de l'intelligence artificielle, la Chine ou encore l'avenir du capitalisme.

Les invités doivent respecter une consigne claire: rien ne doit filtrer à l'extérieur. Autre particularité, la conférence a un caractère privé: les participants y prennent part en tant qu'individu plutôt qu'à titre officiel, et ne sont pas liés par les conventions de leur fonction. De plus, aucune résolution n'est votée et aucune déclaration de principe publiée.

"Pur fantasme complotiste"

Environ 130 personnes de 23 pays ont confirmé leur participation à cette 67ème édition. Parmi elles, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire ou encore les deux candidates à la succession de la chancelière allemande Angela Merkel y sont invités. Du côté suisse, Ueli Maurer assistera aux débats aux côtes de la secrétaire d'Etat à l'innovation Martina Hirayama, du patron de Credit Suisse Tidjane Thiam ou encore du président de Tamedia Pietro Supino. L'ex-conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, lui, y avait participé en 2017 et 2018.

>> Lire à ce sujet: Johann Schneider-Ammann et son homologue américain se sont enfin vus

Seul Suisse du comité directeur du groupe Bilderberg, l'homme d'affaires André Kudelski sera également présent. Selon lui, la réunion "offre une opportunité de débattre dans un cadre à taille humaine, en dehors des contraintes classiques de la diplomatie", explique-t-il dans une interview à 24heures. Les participants peuvent faire état des discussions qu'ils ont entendues, mais ils s'engagent à ne pas attribuer telle idée à telle personne, garantissant la confidentialité. Pour lui, il ne s'agit pas d'un club de puissants, ni d'une organisation supranationale privée. "Ces critiques relèvent d'un pur fantasme complotiste. La conférence est d'abord un forum de discussion", avance-t-il.

Une première en Suisse romande

C'est lui qui a proposé que la réunion se tienne à Montreux. "Nous avons de l'expérience en matière d'accueil de chefs d'Etat", a ajouté pour sa part le syndic de la ville Laurent Werhli dans le 12h30 de la RTS mardi. Il indique que la population montreusienne n'aura pas un centime à débourser, car la sécurité est assurée par les instances fédérales et cantonales. Le coût du logement des invités, lui, est pris en charge par les organisateurs.

C'est la première fois que la rencontre se tient en Suisse romande, mais pas la première fois en Suisse, car St-Moritz l'avait notamment accueillie il y a huit ans.

>> Regarder: Montreux accueille la conférence de Bilderberg, sommet ultra-secret des acteurs politiques et économiques influents

Montreux accueille la conférence de Bilderberg, sommet ultra-secret des acteurs politiques et économiques influents
19h30 - Publié le 30 mai 2019
 

Sujet radio: Virginie Langerock

Adapation web: Vincent Cherpillod avec ats

Publié le 28 mai 2019 à 15:55 - Modifié le 30 mai 2019 à 21:46