Publié

Tests en cours pour fluidifier les flux de piétons dans le M2 lausannois

Le métro lausannois, le M2 est victime de son succès. Un dispositif est testé pour fluidifier le trafic passager. [RTS]
Le métro lausannois, le M2 est victime de son succès. Un dispositif est testé pour fluidifier le trafic passager. / 12h45 / 1 min. / le 25 avril 2019
Les Transports publics lausannois testent depuis cette semaine des solutions pour améliorer la circulation des piétons sur les quais du métro M2, régulièrement bondés aux heures de pointe.

En 2018, le métro qui traverse la ville a été emprunté par plus de 31 millions de voyageurs, soit 85'000 personnes par jour. C'est un tiers de plus qu'il y a dix ans. Ce succès pose toutefois problème puisque les quais sont pris d'assaut aux heures de pointe.

Pour fluidifier ce trafic piétonnier, les Transports publics lausannois (TL) testent jusqu'au 10 mai une nouvelle organisation des quais.

Gain de confort et de temps

"Les gens sont séparés, soit pour la sortie, soit pour la rentrée vers les rames. Cela permet d'éviter un conflit au moment du croisement des passagers, et devrait donc améliorer le confort d'utilisation", précise Byron Allauca, agent de station, jeudi au 12h45.

Autre avantage, un gain de temps. "Ce système va nous permettre d’arrêter le métro de meilleure façon et de pouvoir réduire l’intervalle de 2 minutes et 24 secondes à 2 minutes et 10 secondes", se félicite Javier Rubio Bellod, responsable du domaine ferroviaire aux TL.

L'enjeu pour les TL est d'être prêt au futur agrandissement de la gare de Lausanne qui aura des conséquences directes sur le transport en ville avec une forte augmentation du trafic voyageurs ces prochaines années.

Claude-Olivier Volluz/vkiss

Publié