Modifié le 12 mars 2019 à 19:12

Un conflit autour des bourses d'études déchire l'Ecole hôtelière de Lausanne

L'Ecole hôtelière de Lausanne est déchirée par un conflit interne.
L'Ecole hôtelière de Lausanne déchirée par un conflit interne quant aux bourses d'étude Forum / 2 min. / le 12 mars 2019
La direction de l'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) s'oppose frontalement à la Fondation qui octroie des bourses aux étudiants de l'EHL. Le bras de fer se joue désormais devant les tribunaux, a appris la RTS.

C'est un conflit qui couve depuis des mois et qui se règle en ce moment même devant la justice. L'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) veut se séparer de la Fondation 1893, qui octroie les bourses et autres prêts d'honneur à ses étudiants. Des documents dont la RTS a eu copie le prouvent.

L'EHL veut désormais s'occuper elle-même des bourses d'études. Elle l'a d'ailleurs annoncé par écrit aux étudiants-boursiers. Ce qui peut surprendre, c'est que cette fondation, indépendante du point de vue juridique, a été créée par l'EHL elle-même il y a seulement trois ans.

Les raisons de la rupture et de cette crise restent toutefois difficiles à cerner. Le directeur de la Fondation 1893 semble au coeur de la crise. Il est même sous le coup d'une interdiction d'entrer dans l'enceinte de l'EHL, là où se trouvent les bureaux de la fondation, qui emploie trois personnes. Cette interdiction a été confirmée par la justice le 4 mars dernier.

"Comportement" du directeur visé

Les reproches formulés à l'encontre du directeur sont toutefois difficiles à identifier avec précision. Des consignes ont été données au sein de l'Ecole, interdisant de parler aux médias. Selon un proche du dossier, il s'agirait d'un problème de "comportement" du directeur de la Fondation. L'intéressé, qui a accepté de parler à la RTS, dit ne pas comprendre ces critiques. Il évoque tout au plus "un franc parler qui peut déranger". Le "rôle social" de la fondation pourrait aussi irriter dans cette institution qui attire l'élite mondiale de l'hôtellerie, estime son avocat, Me Etienne Campiche.

De son côté, le directeur de l'EHL ne souhaite pas faire de commentaires. Mais il confirme que des procédures judiciaires sont en cours. Selon les informations de la RTS, trois procédures au civil sont actuellement ouvertes auprès du Tribunal d'arrondissement de Lausanne.

Ce conflit a été porté à la connaissance du Département vaudois de la formation et de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) à laquelle l'Ecole hôtelière est rattachée par convention. Mais là encore, le silence est d'or.

Martine Clerc/ebz

Publié le 12 mars 2019 à 18:41 - Modifié le 12 mars 2019 à 19:12

Des étudiants-boursiers pris entre deux feux

Contactés, certains étudiants-boursiers se disent pris entre deux feux. D'un côté, l'Ecole leur annonce par écrit qu'à l'avenir c'est elle qui gérera les bourses. De l'autre, la Fondation 1893 dément vigoureusement. Elle promet aux étudiants-boursiers que tout va continuer comme avant.

Ce semestre, la fondation soutient 65 étudiants. Suivant les années, le montant total des aides frôle les 200'000 francs. De l'argent que la Fondation reçoit grâce à des dons, notamment de l'Ecole hôtelière elle-même.

Etudier à l'EHL coûte, pour un cursus complet de quatre ans, jusqu'à 80'000 francs pour un étudiant suisse et plus de 150'000 francs pour un étudiant étranger.