Modifié

Le canton de Vaud précise les contours de son école "inclusive"

Le canton de Vaud vise une approche globale des besoins individuels des élèves. (image d'illustration) [Christian Beutler - Keystone]
Le canton de Vaud précise les contours de son école "inclusive" / Le 12h30 / 1 min. / le 8 mars 2019
Le département vaudois de la Formation a défini vendredi les contours de sa grande réforme de l'école. Nommée "Concept 360 degrés", la refonte vise une approche globale des besoins individuels des élèves.

Cette vision de l'école dite inclusive vise l'intégration non seulement des enfants atteints de handicaps, mais aussi de ceux qui présentent des troubles de comportement ou sont de langue maternelle étrangère.

Actuellement, les procédures sont longues - logopédie, rapport d'expertise - et centralisées sous le contrôle du département de la Formation à Lausanne. Dorénavant, le concept permettrait de gérer toutes ces aides au niveau des établissements scolaires, dans les régions.

Au niveau administratif, les enseignants spécialisés, psychologues et logopédistes dépendront du même service que les enseignants, qui représentent quelque 11'000 professionnels dans le canton.

"Magie de la réorganisation administrative"

Les premiers effets de "Concept 360 degrés" pour les écoliers vaudois devraient se faire sentir dès la prochaine rentrée. Le projet part vendredi en consultation et le résultat devrait façonner un nouveau règlement d'application de la loi.

Il faudra ensuite que les enseignants adoptent ces changements. "Je ne crois pas à la magie de la réorganisation administrative, qui ferait que les personnes collaborent mieux parce qu'elles sont réunies dans l'organigramme", a réagi prudemment Gilles Pierrehumbert, président de la Société vaudoise des maîtres secondaires.

>> Lire aussi: La mise en oeuvre de l'école inclusive dévoilée dans le canton de Vaud

Simon Corthay/kkub

Publié Modifié