Publié le 01 mars 2019 à 18:43

Les élèves vaudois qui manifesteront pour le climat ne seront pas punis

Des jeunes se sont mobilisé pour le climat partout en Suisse.
Les jeunes Vaudois pourront manifester pour le climat le 15 mars sans risque de sanction: interview de Julien Schekter Forum / 4 min. / le 01 mars 2019
Les jeunes Vaudois pourront manifester pour le climat le 15 mars prochain sans craindre de sanctions. Le canton annonce vendredi diverses mesures "organisationnelles" afin de garantir le bon déroulement de la journée.

Les sanctions envisagées envers certains élèves, qui avaient manifesté contre le réchauffement climatique le 18 janvier dernier, avaient suscité de vives critiques.

Le canton de Vaud clarifie donc la situation et ne prendra aucune sanction lors de la journée du 15 mars si l'absence est dûment justifiée. Dans le détail, les élèves de l'école obligatoire doivent annoncer avant le 12 mars leur absence avec signature des parents. Les élèves du postobligatoire justifieront leur absence en mentionnant la mobilisation pour le climat.

Les tests et évaluations prévus le 15 mars seront si possible reportés. Quant aux enseignants, qui veulent se rendre à la mobilisation à titre privé, ils doivent demander un congé sans solde.

"Mesures exceptionnelles"

"Les directions souhaitaient une clarification. Face à ces demandes, et également aux interpellations que nous avons eues au Grand Conseil, il semblait judicieux de donner cette ligne. Nous ne pouvons pas ignorer un mouvement d'une telle ampleur et rester les bras croisés", explique vendredi Julien Schekter, porte-parole du Département vaudois de la formation, de la jeunesse et de la culture, dans Forum.

"La mobilisation du 15 mars est nationale et même internationale. Ces mesures sont prises pour cette journée-là, elles sont exceptionnelles. S'il y a d'autres manifestations, il faudra évaluer le résultat de ces mesures", précise-t-il.

ats/gma

Publié le 01 mars 2019 à 18:43