Modifié le 14 février 2019 à 20:36

Le professeur Philippe Eckert sera le nouveau directeur général du CHUV

Philippe Eckert futur directeur général du CHUV
Philippe Eckert futur directeur général du CHUV 12h45 / 2 min. / le 14 février 2019
Le professeur Philippe Eckert sera dès 2020 le futur directeur général du CHUV à Lausanne. Il succédera à la fin de l'année à Pierre-François Leyvraz, qui s'en va après 11 ans à la tête de l'hôpital universitaire.

Philippe Eckert assumera le poste de directeur général et de directeur médical du CHUV, comme son prédécesseur. Ce Jurassien né à Bâle, qui est âgé de 58 ans, est actuellement chef de service de médecine intensive adulte et du centre des brûlés, a annoncé jeudi le Conseil d'Etat.

"C'est à l'unanimité et avec enthousiasme" que la délégation du Conseil d'Etat a choisi Philippe Eckert, a déclaré devant la presse Pierre-Yves Maillard. La délégation comprenait, outre le chef du département de la santé, ses homologues Cesla Amarelle et Pascal Broulis, accompagnés du chancelier Vincent Grandjean.

Un parcours professionnel qui a séduit

Les candidatures au bénéfice d'une expérience de direction dans le milieu hospitalier ont été privilégiées, explique jeudi encore le gouvernement cantonal dans un communiqué. Sur 17 candidatures reçues, sept personnes ont été auditionnées, cinq hommes et deux femmes, issus de l'externe, de l'interne et même de l'étranger.

Philippe Eckert est "au point de croisement idéal" des diverses attentes, avec un parcours professionnel qui a séduit le gouvernement, a aussi expliqué Pierre-Yves Maillard. S'il a fait ses études de médecine à Lausanne, Philippe Eckert est passé par le Valais où il a été directeur médical du Centre hospitalier du centre du canton pendant 6 ans. Il a également travaillé à la clinique de La Source, avant de venir au CHUV.

>> Ecouter son interview dans Forum:

Philippe Eckert va diriger le CHUV dès 2020.
ARC Jean-Bernard Sieber - vd.ch
Forum - Publié le 14 février 2019

"Le CHUV fonctionne très bien"

"Le CHUV fonctionne très bien", a de son côté souligné Philippe Eckert, interrogé à propos de la polémique actuelle sur la gouvernance de l'établissement, la droite demandant un changement de statut et la fin du lien direct entre la direction et le Conseil d'Etat. Le CHUV, qui a connu "un extraordinaire développement", est au service de toute la population. Il a "besoin d'une stabilité et d'un environnement qui le soutiennent, a ajouté le nouveau directeur.

Philippe Eckert entend également renforcer les partenariats avec d'autres hôpitaux, à l'instar des HUG à Genève, des cliniques privées ou avec des centres de recherche comme l'EPFL et les universités. Ce sont des collaborations "gagnant-gagnant", a-t-il assuré.

ats/boi

Publié le 14 février 2019 à 11:54 - Modifié le 14 février 2019 à 20:36

Oliver Peters comme adjoint

Le gouvernement précise qu'Oliver Peters, dont le nom avait été évoqué pour cette succession, est confirmé en qualité de directeur général adjoint. Il est en charge des secteurs administration, finances, construction et logistique.