Modifié

Nouveau centre de santé pour répondre aux enjeux sanitaires vaudois

La Policlinique médicale universitaire (PMU) fait partie de la nouvelle entité "unisanté". [Dominic Favre - Keystone]
Fusion d'entités universitaires dédiées à la santé sous le nom d'Unisanté à Lausanne / Le 12h30 / 1 min. / le 4 février 2019
Un nouveau centre universitaire de santé a vu le jour début janvier à Lausanne. Présenté lundi, le centre allie médecine générale et santé publique, pour répondre plus efficacement aux besoins de la population du canton.

Unisanté: c'est le nom du nouveau centre qui regroupe depuis le 1er janvier la PMU, l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP), l'Institut romand de santé au travail (IRST), Promotion Santé Vaud (ProSV) et le Programme cantonal Diabète.

Ce centre novateur et unique en Suisse compte quelque 800 collaborateurs, des soignants pour la plupart. Il a pour objectif de renforcer le pilotage de la politique vaudoise de santé publique dans un contexte de vieillissement démographique et d'accroissement des maladies chroniques, a déclaré le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard, à la tête du Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), lundi devant la presse à Lausanne.

Besoins doublés dans le canton

Les besoins de la population du canton devrait en effet doubler dans les vingt prochaines années avec le vieillissement de la population notamment. Le canton devrait doubler la capacité hospitalière pour les seniors et ajouter plus de 3500 places dans les EMS.

Cette solution est néanmoins jugée irréaliste, car trop coûteuse, et pas souhaitable du point de vue des seniors eux-mêmes, qui préfèrent vieillir à domicile.

Plusieurs lieux

C'est donc en grande partie pour aller vers davantage de médecine à domicile, de dépistage, de prévention, que le canton a souhaité réunir dans un même lieu médecins généralistes, infirmiers et chercheurs.

La PMU hébergera juridiquement Unisanté qui s'étale géographiquement sur plusieurs lieux. Les collaborateurs auront les mêmes salaires et seront transférés aux mêmes conditions à la caisse de pension de l'Etat de Vaud.

Virginie Langerock/ats/kkub

Publié Modifié