Modifié le 12 décembre 2018 à 17:40

Un collectif veut généraliser les zones 30 km/h la nuit à Lausanne

À Lausanne, un collectif veut généraliser les zones à 30km-h la nuit.
À Lausanne, un collectif veut généraliser les zones à 30km/h la nuit. 12h45 / 1 min. / le 12 décembre 2018
Un collectif citoyen veut multiplier les zones 30 km/h la nuit à Lausanne. Il s'appuie sur les résultats jugés positifs d'un test effectué sur deux avenues du centre-ville.

Une enquête montre que 62% des riverains sont moins gênés par le bruit, après 18 mois de test dans deux avenues lausannoises (Vinet et Beaulieu) où la vitesse a été limitée à 30 km/h entre 22 heures et 6 heures du matin.

"L'idée est d'étendre le cas modèle à d'autres quartiers, en prenant en compte les bénéfices énormes obtenus par les réductions de plusieurs décibels pendant la nuit", explique au 12h45 de la RTS Michel Chavanne, membre du collectif qui veut généraliser cette mesure.

1531 signatures

Jusqu'ici, ses membres ont ciblé subjectivement six nouvelles rues et avenues dans lesquelles 1531 signatures ont été récoltées à la rencontre des habitants. Des résidents dont le message général est "'foutez-nous la paix au moins la nuit', tout en permettant à ceux qui en ont besoin de pouvoir se déplacer", précise Michel Chavanne.

Le destin de cette pétition pourrait toutefois dépendre d'une décision fédérale. L'année prochaine le Conseil des Etats dira s'il est possible ou pas de limiter la vitesse pour des raisons de confort et non de sécurité uniquement.

Thomas Epitaux-Fallot/jzim

Publié le 12 décembre 2018 à 17:00 - Modifié le 12 décembre 2018 à 17:40