Modifié le 14 septembre 2018

Le Parlement valaisan veut suspendre les travaux de Chamoson-Chippis

Le Parlement valaisan veut bloquer la construction par swissgrid de la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis.
Le Parlement valaisan veut bloquer la construction par swissgrid de la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis. 19h30 / 2 min. / le 14 septembre 2018
Le Grand Conseil valaisan a accepté vendredi une initiative urgente visant à suspendre la construction de la ligne à très haute tension Chamoson-Chippis. Dans la matinée, des opposants avaient manifesté contre le projet à Sion.

Le plénum est entré en matière sur l'initiative parlementaire urgente interpartis par 92 voix contre 15 et 10 abstentions. Le texte demande d'ajouter dans la loi cantonale sur l'approvisionnement en électricité un alinéa permettant de suspendre les travaux d'une ligne à très haute tension jusqu'à ce que la planification de détail soit finalisée.

La démarche des opposants à la ligne à très haute tension (THT) prévue entre Chamoson et Chippis découle de la récente publication d'une étude géologique réalisée en 2015. Celle-ci indique que 34 des 52 pylônes de la ligne aérienne se trouveraient en zone de danger.

Une "petite fenêtre de tir"

Le rapport préconise des études géologiques et hydrologiques ainsi que, pour certains secteurs, une période d'observation minimale de trois ans. Les signataires de l'initiative ont donc proposé que le Grand Conseil édicte un décret qui bloquerait la construction de la ligne THT jusqu'au terme des études.

La plupart des groupes politiques du Parlement cantonal ont souhaité profiter de "cette petite fenêtre de tir". Le chemin sera toutefois encore long avant que l'initiative porte éventuellement ses fruits.

L'opportunité de l'initiative a été soutenue par la commission de l'économie et de l'énergie du Grand Conseil. Le Conseil d'Etat s'y est en revanche opposé, doutant de sa validité juridique et préférant privilégier la voie des négociations avec Swissgrid pour déplacer certains pylônes problématiques, notamment près de l'école de Grône.

Fin août, Swissgrid a annoncé le démarrage de la construction de la ligne THT entre Chamoson et Chippis. Les premiers pylônes sont prévus début 2019.

ats/tmun

Publié le 14 septembre 2018 - Modifié le 14 septembre 2018