Modifié vendredi à 12:43

Accusé de pollution des eaux, le groupe Lonza est acquitté à Viège

Lonza est accusé d'avoir déversé des doses trop élevées de dioxane dans l'environnement.
Accusé de pollution des eaux, le groupe Lonza est acquitté à Viège Le 12h30 / 1 min. / vendredi à 12:31
Le Tribunal de district de Viège a acquitté le groupe Lonza, accusé de pollution des eaux par négligence sur son site valaisan. Le fabricant de spécialités chimiques encourait une amende de 150'000 francs.

Le ministère public avait poursuivi Lonza pour avoir pollué, entre 2011 et 2017, des eaux souterraines et de surface ainsi que deux captages d'eau potable avec du solvant 1,4-dioxane.

"Par jugement du 5 septembre 2018, le Tribunal de district de Viège a acquitté la société de ces accusations", a-t-il écrit vendredi dans un communiqué.

Agent polluant détecté dans l'eau

Le tribunal a expliqué que l'enquête pénale avait bel et bien montré que du 1,4-dioxane avait été retrouvé en aval de Viège et que Lonza utilisait ce produit, un élément qui n'était d'ailleurs pas contesté.

Le tribunal a, en revanche, relevé que le ministère public "n'avait pas été en mesure de prouver qu'un employé de l'unité de production aurait agi de manière fautive" en utilisant ce solvant.

>> Revoir les explications du 12h45 du 21 mai 2018 sur ce procès:

Procès Lonza à Viège (VS): le point avec Marion Tinguely
12h45 - Publié le 21 juin 2018

ats/mh

Publié vendredi à 11:21 - Modifié vendredi à 12:43