Modifié le 27 avril 2018 à 16:41

Un nouveau comité valaisan s'oppose à la candidature Sion 2026

Capture de la page d'accueil du site du nouveau comité opposé à Sion 2026.
Capture de la page d'accueil du site du nouveau comité opposé à Sion 2026. [question-de-priorites.org]
Un nouveau comité opposé à Sion 2026 a été créé en Valais. Il est notamment porté par le PS du Valais romand (PSVR) dont les membres ont refusé en avril de soutenir la candidature à l'organisation des Jeux olympiques.

Le comité regroupe le PSVR, le mouvement Rassemblement citoyen Valais et Entremont-Autrement. Il prévoit de présenter son action à la presse dans les semaines à venir, mais liste déjà ses arguments sur son site internet.

Son but est de "démontrer le non-sens " du projet JO. Il veut aussi "donner la parole aux citoyens et citoyennes qui souhaitent s'exprimer librement, en dehors d'une recommandation de vote, d'un mot d'ordre ou d'une opinion distillée à tout va".

Développer sans JO

Fin mars, les Verts, le WWF, Pro Natura et l'ATE notamment ont lancé un comité opposé à Sion 2026. Vendredi, les Jeunes Verts du Valais ont également annoncé leur opposition à Sion 2026.

Ils détaillent leur position et listent 13 mesures "pour développer le Valais sans Jeux olympiques". Parmi elles: le percement d'un deuxième tunnel ferroviaire au Lötschberg, un réseau cantonal de pistes cyclables et la création d'un fonds pour aider la transition touristique des régions de montagne.

ats/hend

Publié le 27 avril 2018 à 16:41 - Modifié le 27 avril 2018 à 16:41

Le PSVR se prononce contre les JO à près de 70%

Le PSVR a voulu sonder sa base avant d'entrer dans l'arène. Il a organisé un vote dont les résultats sans appel sont tombés début avril: 68,5% environ des votants ont refusé de soutenir la candidature Sion 2026.