Modifié le 06 février 2018

Pensant tirer un renard, il abat par erreur une louve en Valais

Le chasseur a pris la louve pour un renard (image d'illustration).
Le chasseur a pris la louve pour un renard (image d'illustration). [AP/Keystone]
Un chasseur valaisan a abattu une louve dans la vallée de Conches (VS) dans la nuit du 2 au 3 février. Le tir est dû à une erreur lors d'une chasse au renard. Une enquête a été ouverte.

Le chasseur a immédiatement informé le gardiennage une fois l'erreur constatée, communique lundi l'Etat du Valais. Compétent pour gérer les incidents de chasse, le Ministère public valaisan a été informé. Une enquête a été ouverte.

La dépouille de la louve a été acheminée à l'hôpital vétérinaire de Berne qui procédera à des analyses ADN pour avoir des informations plus détaillées sur l'identité de l'animal. Le chasseur était pour sa part autorisé à pratiquer la chasse au renard à l'affût, une chasse qui peut se pratiquer jusqu'à fin février.

Visée nocturne prohibée

La chasse au renard à l'affût ne se pratique que de nuit. Les appareils de visée nocturne sont interdits, précise le chef du service cantonal de la chasse Peter Scheibler.

Il n'a pas souvenir d'un précédent similaire en Valais. Mais un chasseur a déjà connu pareille mésaventure en 2014 dans les Grisons. Il a abattu un loup mâle lors d'une chasse à l'affût dans la région de Domleschg (GR). Il s'est dénoncé auprès des autorités compétentes.

ats/ebz

Publié le 05 février 2018 - Modifié le 06 février 2018