Modifié le 01 février 2018 à 20:52

Les travaux du complexe russe d'Aminona sont encore arrêtés

Aminona VS: Projet russe suspendu
Aminona VS: Projet russe suspendu 19h30 / 2 min. / le 01 février 2018
Le projet russe de complexe hôtelier à Aminona, en Valais, connaît encore un coup de frein. La commune de Crans-Montana a une nouvelle fois ordonné l'arrêt des travaux.

La commune de Crans-Montana a reçu jeudi la délégation russe, qui peine visiblement à tenir ses engagements. "Nos exigences sont toujours les mêmes", explique au 19h30 le président de la commune, Nicolas Féraud. "Qu'on aboutisse aux points qui sont encore en suspens, que ce soit sur le permis de construire ou les garanties financières."

Manque de liquidités

C'est l'apport de liquidités qui poserait problème. En 2013, Vladimir Poutine avait demandé aux Russes les plus riches de ne plus sortir de capitaux du pays. Le millionnaire russe qui a repris le projet, Evegeny Kogan, aurait donc du mal à acheminer les fonds nécessaires à ce gigantesque projet.

Or, selon des informations de la RTS, la société Aminona Luxury Resort Village n'a pas prévu de réserves pour la remise en état des 15 hectares de terrain déjà en chantier si le projet devait être définitivement abandonné.

Flore Dussey

Publié le 01 février 2018 à 20:51 - Modifié le 01 février 2018 à 20:52

La télécabine en suspens

Vétuste, la cabine d'Aminona a été démantelée il y a trois ans. Une nouvelle ne sera construite que si le projet russe aboutit.

Lors de sa dernière année d'exploitation, la télécabine d'Aminona n'avait généré que 50'000 montées contre un million pour les trois autres points de départ du domaine.