Modifié le 16 décembre 2017 à 18:48

L'initiative contre le voile à l'école est jugée irrecevable en Valais

Affiche de l'initiative UDC Valais "pour des têtes nues à l'école".
Les valaisans ne voteront pas sur l'initiative "têtes nues" de l'UDC Forum / 11 min. / le 16 décembre 2017
Le Grand Conseil valaisan a déclaré vendredi l'initiative de l'UDC irrecevable car anticonstitutionnelle. L'UDC a quitté le plénum et saisira le Tribunal fédéral.

Les députés UDC haut-valaisans ont quitté les travées avant même le début des débats, outrés de la position défavorable à l'initiative exprimée par la majorité des députés mercredi déjà, lors de l'entrée en matière. "Vous piétinez la démocratie et la volonté exprimée par plus de 4000 citoyens. Faites vos saletés tout seul", a lancé Michaël Graber, juste avant de quitter la salle avec son groupe.

Aucun intérêt public

Durant les débats qui ont suivi, les députés de gauche comme de droite ont insisté sur le fait que l'initiative populaire "pour des élèves tête nue dans les écoles publiques valaisannes" n'est pas conforme à la constitution. Il n'y a "aucun intérêt public à légiférer sur le port de n'importe quels couvre-chefs", a souligné Thierrey Largey (Verts).

L'UDC avait annoncé mercredi déjà par communiqué qu'elle déposerait un recours au Tribunal fédéral si son initiative était jugée irrecevable.

ats/jc

Publié le 15 décembre 2017 à 12:03 - Modifié le 16 décembre 2017 à 18:48