Modifié le 22 novembre 2017 à 12:48

Début de l'assainissement des terrains contaminés au mercure en Valais

Le canal de Lonza contaminé à Rarogne (VS) qui sera dans les premiers terrains assainis.
Le canal de Lonza contaminé à Rarogne (VS) qui sera dans les premiers terrains assainis. [Dominic Steinmann - Keystone]
Les travaux d'assainissement des terrains contaminés par du mercure à Rarogne (VS) ont débuté mercredi. Cette première phase concerne huit parcelles. Les travaux se poursuivront l'an prochain à Viège et Tutig (VS).

Le début des travaux intervient au terme d'une série d'assainissements pilotes qui se sont déroulés depuis l'an dernier. Ils ont permis de vérifier les processus de travail et d'obtenir les autorisations nécessaires, ont indiqué mercredi les responsables du site chimique de Lonza à Viège.

Le projet a été approuvé par le canton. Des conventions d'assainissement spécifiques à chaque parcelle ont été signées, a précisé Rémi Luttenbacher, responsable des projets environnementaux chez Lonza.

3000 mètres cubes de terre

Un total de 3000 m3 de terre contaminée sera enlevé. Selon le degré de contamination, cette terre sera traitée en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Suisse.

Le principe est de retirer une couche de terre jusqu'à atteindre une profondeur où la proportion de mercure contenu dans la terre est inférieure aux normes admises. Une couche de séparation est ensuite posée pour isoler la partie inférieure du sol. De la nouvelle terre saine remplacera la couche enlevée.

ats/sey

Publié le 22 novembre 2017 à 12:40 - Modifié le 22 novembre 2017 à 12:48

Rejets jusque dans les années 70

La pollution au mercure remonte aux années 1930. Lonza a rejeté ses eaux industrielles chargées de mercure dans un canal jusqu'au milieu des années 1970.

Le polluant s'est accumulé dans les boues et les sédiments du canal. Le rejet des eaux était conforme aux dispositions de l'époque.