Modifié le 27 avril 2017 à 09:39

En limitant son déficit, la Fondation Pierre Arnaud à Lens assure sa survie

La Fondation Pierre Arnaud à Lens doit sa survie à un nouveau budget, dont le déficit est supportable.
En limitant son déficit, la Fondation Pierre Arnaud à Lens assure sa survie Le 12h30 / 1 min. / le 26 avril 2017
Une solution a été trouvée pour poursuivre et pérenniser les activités de la Fondation Pierre Arnaud à Lens (VS), qui avait pourtant annoncé il y a quelques jours la suspension de son activité.

Président de la Fondation Pierre Arnaud, Daniel Salzmann ne cache pas que ses sentiments sont partagés à l'annonce de ce sauvetage: "C'est à la fois une très grande satisfaction de pouvoir continuer l'aventure et, en même temps, la matinée a été extrêmement difficile, puisque j'ai dû licencier 9 personnes dont des gens qui me sont très proches."

L'institution doit sa survie à sa nouvelle responsable chargée de l'événementiel, engagée le jour de l'annonce de la fermeture des lieux, explique Daniel Salzmann. "Elle a réagi en nous disant 'non, ça ne peut pas s'arrêter'. Elle est venue avec des idées, un projet, une modification de l'utilisation du centre d'art."

>> Lire: La Fondation Arnaud à Lens (VS) doit fermer, faute de moyens financiers

Confiant pour l'avenir

"On a construit un budget qui paraît vraiment tenir la route puisqu'on est sur un déficit de 100'000 francs à la place de 850'000 francs. C'est supportable et on travaille sur un programme pour la suite", explique Daniel Salzmann.

Celui-ci semble confiant pour l'avenir du centre: "Je crois que sur cette base, on peut être vraiment tranquille pour le futur."

Yves Terrani/lgr

Publié le 26 avril 2017 à 12:54 - Modifié le 27 avril 2017 à 09:39