Modifié le 24 février 2017 à 08:53

Un trio PDC en tête de la course au Conseil d'Etat valaisan, selon un sondage

Les résultats du sondage pour le 1er tour de l'élection au Conseil d'Etat valaisan.
Un trio PDC en tête de la course au Conseil d'Etat valaisan, selon un sondage Le Journal du matin / 2 min. / le 23 février 2017
Un sondage commandé par la RTS donne Christophe Darbellay en tête des intentions de vote pour le 1er tour de l'élection au Conseil d'Etat valaisan du 5 mars devant les deux autres candidats démocrates-chrétiens. Oskar Freysinger (UDC) et Esther Waeber-Kalbermatten (PS) suivent le trio PDC.

Ce sondage, réalisé pour le compte de la RTS par l'institut Sotomo (voir encadré), offre une première estimation des intentions de vote des Valaisans qui devront départager lors du 1er tour le 5 mars un nombre record de treize candidats au Conseil d'Etat. Pour rappel, cinq fauteuils sont en jeu.

L'ancien président du PDC suisse Christophe Darbellay arrive en tête avec 35% des intentions de vote, devançant ses collègues de parti, le conseiller d'Etat sortant Jacques Melly (33%) et le conseiller national Roberto Schmidt (32%).

Egalement crédité de 32%, le conseiller d'Etat sortant Oskar Freysinger (UDC, Ensemble à droite) devance sa collègue de gouvernement la conseillère d'Etat haut-valaisanne sortante Esther Waeber-Kalbermatten (PS, 30%).

Nicolas Voide, ancien président du Grand Conseil et dissident du PDC candidat sur la liste Ensemble à droite, se retrouve à la 6e place et est très légèrement distancé avec 28%.

Stéphane Rossini à la 7e place

Suivent l'ancien président du Conseil national Stéphane Rossini (PS, 27%), Jean-Marie Bornet (Rassemblement citoyen Valais, 26%), Sigrid Fischer-Willa (UDC, Ensemble à droite, 25%) et Frédéric Favre (PLR, 22%).

Plus largement distancés, se retrouvent en queue des intentions de vote Jean-Michel Bonvin (Centre-gauche PCS, 17%), Claude Pottier (PLR, 15%) et Thierry Largey (Les Verts, 14%).

Un éventuel deuxième tour aurait lieu le 19 mars.

Importance du vote régional

Si l’on regarde le soutien apporté par les sympathisants de chaque parti à leurs propres candidats, on constate que seuls l'UDC Oskar Freysinger (95%) et le candidat de Rassemblement citoyen Valais Jean-Marie Bornet (93%) obtiennent plus de 90% d’appui.

Christophe Darbellay, lui, n'obtient que 63% de soutiens PDC, tandis que les deux socialistes Stéphane Rossini et Esther Waeber-Kalbermatten recueillent respectivement 75% et 61% des intentions de vote des sympathisants de leur parti. Ces différences peuvent notamment s'expliquer par le bilinguisme et l'importance des régions en Valais, les électeurs pouvant biffer les candidats de l'autre région linguistique pour favoriser les leurs.

A noter aussi que Nicolas Voide, le candidat PDC dissident présent sur la liste Ensemble à droite, est plébiscité sur les sympathisants UDC (à près de 80%), alors que seuls 22% des sympathisants PDC lui apportent leur soutien.

>> Voir le duplex d'Anne-Cathia Marchon au 12h45:

Sondage élections valaisannes: l’analyse d’Anne-Cathia Marchon, cheffe du bureau valaisan, depuis Sion
12h45 - Publié le 23 février 2017

RTSinfo

Publié le 23 février 2017 à 05:59 - Modifié le 24 février 2017 à 08:53

Méthodologie du sondage

Ce sondage en ligne a été réalisé par l’institut Sotomo pour le compte de la RTS entre le 10 et 15 février 2017 par l’intermédiaire des pages web et Facebook de rtsinfo.ch, de srf.ch, du Walliser Bote et auprès d’un panel déjà constitué.

2670 personnes y ont participé et 2060 ont été retenues pour l’analyse. Les participants qui n’ont pas fourni des données suffisantes n’ont pas été pris en compte.

Ce sondage constitue donc une photographie des intentions de vote de personnes concernées à une période donnée.