Modifié

La polémique enfle en Valais autour d'un consultant d'Oskar Freysinger

Piero Falotti, alias Piero San Giorgio, au Salon du Livre 2014 à Paris. [YouTube]
La polémique enfle en Valais autour d'un consultant d'Oskar Freysinger / Forum / 2 min. / le 1 décembre 2016
Après la nomination d'un écrivain survivaliste comme consultant par Oskar Freysinger, la polémique prend de l'ampleur en Valais. L'indignation émane d'élus de tous les bords politiques sauf de l'UDC.

Pour un groupe de travail qui doit plancher sur les risques auxquels le canton doit se préparer, le ministre UDC valaisan de la Sécurité et de la Formation a fait appel en début de semaine au Genevois Piero San Giorgio. Cette personnalité associée aux milieux d'extrême droite affirme que le monde est proche d'un effondrement politique, économique et énergétique qui le mènera à un état de guerre généralisée d'ici à 2025.

>> Lire: Oskar Freysinger engage un survivaliste comme consultant

Au coeur du scandale figure une vidéo circulant sur les réseaux sociaux. Dans un long entretien avec un blogueur fasciste, le nouvel expert du canton livre sa pensée: "Le socialisme, le gauchisme, l'humanisme, le droit-de-l'hommisme, toutes ces merdes, ne devraient pas exister", dit-il. "On sauve les malades, les handicapés, tout ce qu'on veut... Ca donne bonne conscience, mais ça détruit une civilisation."

Et ces propos choquent parmi les élus. "Je peine à me taire car notre ministre de la Sécurité me fait honte, je crains pour nos valeurs humanistes et sociales. Je ne peux en tolérer davantage", commente l'enseignant et député PLR Stéphane Ganzer sur les réseaux sociaux.

Ce dernier déposera une intervention au Grand Conseil à la mi-décembre, qui devrait obtenir des soutiens de tous les bords politiques sauf de l'UDC. L'affaire n'émeut pas le coprésident du parti Jérôme Desmeules, pour qui c'est "l'habituel bal des pleureuses, prévisible et lassant."

"Appel à la haine indigne"

La présidente du gouvernement cantonal Esther Waeber Kalbermatten, contactée par la RTS, ne connaissait pas cet homme mais se dit elle aussi très choquée. Elle condamne fermement ces propos qu'elle qualifie d'appel à la haine indigne. Elle assure qu'elle va demander des précisions quant au mandat de cet expert externe.

>> Voir le portrait de Piero San Giorgio:

Portrait de Piero San Giorgio, genevois qui se prépare à survivre à un effondrement économique qui entraînerait un chaos social
Portrait de Piero San Giorgio, genevois qui se prépare à survivre à un effondrement économique qui entraînerait un chaos social / 19h30 / 3 min. / le 15 février 2012

Marie Giovanola/oang

Publié Modifié

Oskar Freysinger et l'extrême droite

Ce n'est pas la première fois qu'Oskar Freysinger flirte avec l'extrême droite. Le ministre UDC est régulièrement invité à participer à des conférences ou à des rassemblements en Europe.

Dans un entretien au Nouvelliste, il dit ne pas comprendre pourquoi Piero San Giorgio est assimilé à cette tendance politique et se dit ravi de l'avoir mandaté.

Le parcours de cet individu, évoqué par le quotidien Le Temps, et le contenu de ses interventions sont pourtant sans équivoque.