Modifié le 05 janvier 2016 à 16:57

Un skieur survit à une avalanche en Valais où le risque reste élevé

Un exercice de sauvetage sur une simulation d'avalanche en 2010 à Siviez-Nendaz (photo d'illustration).
Un exercice de sauvetage sur une simulation d'avalanche en 2010 à Siviez-Nendaz (photo d'illustration). [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
Un skieur bernois de 52 ans emporté par une avalanche a pu être secouru mardi matin à Nendaz, en Valais, où le risque de coulée est très important, selon les spécialistes.

Un groupe de skieurs a quitté les pistes à proximité du col des Gentianes pour se diriger vers Siviez. La coulée de neige s'est déclenchée alors que la victime passait au-dessous d'une crête, a communiqué la police. Partiellement enseveli, il a rapidement pu être secouru et a été hospitalisé à Sion. Il est blessé mais ses jours ne sont pas en danger.

Après les récentes chutes de neige, les nouvelles couches reposent sur un manteau neigeux ancien mais fragile. Ainsi, le danger d'avalanche est élevé dans les Alpes, où il est de trois sur un maximum de 5 niveaux, voire jusqu'à quatre en Valais, dans la région du Grand Saint-Bernard.

La carte du danger d'avalanche pour le 5 janvier 2016.
La carte du danger d'avalanche pour le 5 janvier 2016. [Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF)]

Appel à la prudence

Les spécialistes de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches appellent à une prudence extrême lors de la pratique des sports d'hiver. Les premiers jours de beau temps consécutifs à d'importantes chutes de neige sont les plus dangereux, rappelle la police.

>> Lire: Le risque d'avalanche est élevé dans toutes les Alpes suisses

jvia avec ats

Publié le 05 janvier 2016 à 14:07 - Modifié le 05 janvier 2016 à 16:57