Modifié

Première initiative cantonale contre le foulard à l'école lancée en Valais

Pour la commission, religion ne doit pas défavoriser les filles à l'école.  [Daniel Janin - AFP]
L'UDC valaisanne lance une initiative contre le foulard à l'école / Audio de l'info / 1 min. / le 27 mars 2014
L'UDC du Valais romand va lancer une initiative cantonale qui vise clairement l'interdiction du foulard islamique à l'école. Une première en Suisse.

Après l'échec d'une motion au Grand Conseil, l'UDC du Valais romand a décidé mercredi soir de lancer une initiative cantonale "pour des têtes nues à l'école". L'intention est d'interdire les signes islamiques comme le foulard dans les classes. C'est de fait le Tribunal fédéral qui a permis cette première initiative cantonale sur la question.

Le député UDC Jean-Luc Addor explique que la motion a été rejetée à une majorité assez faible par les députés valaisans. "On a recueilli des soutiens tout de même relativement importants, de la part de certains éléments du PDC en particulier", constate-t-il.

Craintes d'islamisation

Jean-Luc Addor parle d'une "islamisation plus ou moins rampante de l'Europe, de la Suisse, et aussi du Valais". Et d'ajouter: "C'est une question pour nous de défense de notre civilisation et de notre identité chrétienne."

L'initiative est en quelque sorte "portée" par une décision du Tribunal fédéral en juillet 2013. Les juges avaient estimé que "seule une loi votée par un parlement cantonal peut prévoir une telle restriction de la liberté religieuse des élèves".

Frédéric Mamaïs/oang

Publié Modifié

Discussions dans d'autres cantons

L'interdiction du voile islamique à l'école est aussi discutée dans d'autre cantons.

Ainsi, le parlement d'Argovie a rejeté début mars une motion PDC visant une telle interdiction.

En février dernier, le Grand Conseil fribourgeois a nettement rejeté un amendement UDC voulant obliger les élèves à suivre les cours "tête nue".

Il compte en revanche obliger les élèves à fréquenter les écoles à visage découvert, soit sans burqa ou niqab.

En 2010, le Grand Conseil vaudois a classé une motion UDC demandant d'interdire le voile et les signes religieux durant la scolarité obligatoire.

La même année, le parlement tessinois a rejeté une demande d'interdiction du port du voile.

A St-Gall, une procédure est en cours concernant une élève musulmane qui s'est vue interdire le port du voile à l'école de St. Margrethen.