Modifié le 23 septembre 2013 à 12:17

Homicide par négligence reconnu suite à un accident mortel à Evolène

Pour une raison inconnue, la fillette a chuté de l'installation des Arpilles.
Pour une raison inconnue, la fillette a chuté de l'installation des Arpilles. [KANTONSPOLIZEI WALLIS - ]
Deux responsables de Télé-Evolène SA ont été reconnus coupables d'homicide par négligence, suite au drame qui avait coûté la vie à une fillette en 2011, a indiqué Le Nouvelliste lundi.

Le directeur de Télé-Evolène SA et le responsable de la sécurité des remontées mécaniques ont été reconnus coupables d'homicide par négligence dans l'affaire de la fillette de douze ans qui était décédée en 2011 après avoir chuté d'un téléski, a rapporté lundi Le Nouvelliste.

Sursis

Le directeur de l'exploitation valaisanne écope d'une peine de 9 mois de prison, soit deux mois de plus que le chef de la sécurité. Tous deux bénéficient d'un sursis durant deux ans. La juge a suivi les réquisitions du procureur, a précisé le quotidien.

aduc

Publié le 23 septembre 2013 à 12:06 - Modifié le 23 septembre 2013 à 12:17

Rappel des faits

Une Biennoise de 12 ans, en camp de ski organisé par son école, a chuté le 10 février 2011 d'un téléski sur le domaine d'Evolène, puis glissé une centaine de mètres en heurtant deux pylônes. Grièvement blessée, elle a été transportée à l'hôpital de Sion où elle est décédée.

A la suite du drame, le Ministère public valaisan avait ouvert une instruction contre inconnu pour homicide par négligence. Après enquête, elle a été ouverte contre deux responsables des remontées mécaniques d'Evolène.