Modifié le 19 juin 2013

L'agence de sécurité américaine NSA collabore avec un institut suisse

L'institut de recherche Idiap sis à Martigny (VS).
L'institut de recherche Idiap sis à Martigny (VS). [http://www.idiap.ch - ]
L'agence de sécurité américaine, impliquée actuellement dans le scandale des écoutes téléphoniques, collabore avec un institut de recherche basé à Martigny (VS), a appris mercredi la RTS.

La NSA utilise de la technologie suisse. L'agence de sécurité américaine collabore en effet avec l'IDIAP un petit institut de recherche basé à Martigny, en Valais.

Bénéficiant d'une renommée mondiale, notamment en ce qui concerne la reconnaissance vocale, l'IDIAP a confié avoir été approchée par la NSA, impliquée actuellement dans le scandale des écoutes téléphoniques à large échelle.

Selon le directeur de l'institut, la NSA serait intéressée aux compétences de l'IDIAP en matière de reconnaissance vocale, notamment pour certains dialectes, arabes par exemple.

Spécialisé dans la reconnaissance vocale

L'IDIAP a mis au point un outil de reconnaissance automatique de la parole qu'il a présenté devant le presse mercredi matin. Tous les propos tenus au Grand Conseil valaisan ont été identifiés, découpés et indexés. Chaque mot et chaque phrase peuvent ensuite être retrouvés dans un moteur de recherche. Une première en Suisse dans un Parlement.

Raphaël Grand/hend

Publié le 19 juin 2013 - Modifié le 19 juin 2013