Modifié le 01 juin 2013 à 09:20

La ville de Sion rêve d'être reliée aux stations de ski par un téléphérique

Rallié la plaine aux stations de ski en six minutes grâce à une télécabine, c'est le rêve de Marcel Maurer, président de Sion.
Rallié la plaine aux stations de ski en six minutes grâce à une télécabine, c'est le rêve de Marcel Maurer, président de Sion. [Jean-Christophe Bott - ]
Rallier la plaine du Rhône aux pistes de ski en six minutes grâce à une liaison en téléphérique. Si le projet est critiqué par une étude du canton du Valais, la Ville de Sion y croit.

En Valais, une étude officielle est passée quasi inaperçue. Le canton a en effet publié un état des lieux critique des différents projets de téléphériques qui relieraient directement la plaine du Rhône et les stations de ski.

Cette étude juge peu intéressantes les liaisons projetées entre la ville de Sion et les stations de ski qui la surplombent. Il s'agit pourtant d'un projet phare du président de la capitale valaisanne, Marcel Maurer, qui rêve de faire de Sion une station de ski à part entière, directement reliée aux pistes de ski en télécabine.

"Un projet faisant office de transports publics"

"Cette liaison est faisable, c'est un projet majeur qui va continuer à avancer", a déclaré sur les ondes de Forum Marcel Maurer, convaincu que cette étude n'enterre aucunement le projet.

Le président de Sion reste persuadé qu'une telle liaison permettrait de limiter les véhicules dans les stations, offrant ainsi un nouveau moyen de transport pour atteindre les pistes. "Ce n'est peut-être pas rentable, mais ça pourrait devenir un service public."

Lara Gross

Publié le 30 mai 2013 à 18:55 - Modifié le 01 juin 2013 à 09:20