Modifié le 05 mars 2013 à 07:37

Oskar Freysinger remporte un 1er tour marqué par un ballottage général

Oskar Freysinger tout sourire au moment de fêter sa victoire.
Oskar Freysinger tout sourire au moment de fêter sa victoire. [Jean-Christophe Bott - ]
L'UDC Oskar Freysinger a remporté dimanche le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat valaisan devant Jean-Michel Cina (PDC) et loin devant le PLR Christian Varone. Aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue. Au Grand Conseil, le PDC a perdu sa majorité absolue.

L'UDC Oskar Freysinger a remporté dimanche le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat valaisan avec 53'178 voix. Il devance les sortants PDC Jean-Michel Cina (50'256), Jacques Melly (47'589) et Maurice Tornay (46'728).

Christian Varone affiche une mine sombre à l'issue du premier tour de scrutin.
Christian Varone affiche une mine sombre à l'issue du premier tour de scrutin. [Victorien Kissling - ]
La socialiste Esther Waeber-Kalbermatten prend la cinquième place (35'491), juste devant le libéral-radical Christian Varone (32'422) qui accuse un retard de plus de 20'000 voix face à son adversaire UDC dans le district de Sion. Christophe Clivaz ferme la marche (15'856).

Ballottage général

Ce premier tour de scrutin a néanmoins débouché sur un ballottage général, aucun candidat n'ayant réussi à atteindre la majorité absolue, fixée à 67'870 voix.

Oskar Freysinger s'est toutefois déclaré "surpris et honoré" de ce résultat sur les antennes de la RTS. "Je serai digne de la confiance des Valaisans, a-t-il promis. Les défis ne manquent pas, notamment avec le vote sur la LAT aujourd'hui. (...) Je ferai tout ce qu'il faut pour sortir mon canton de ce mauvais pas."

S'il est élu à l'issue du second tour, Oskar Freysinger a par ailleurs affirmé sur les ondes de la RTS qu'il ne renoncerait ni à la vice-présidence de l'UDC Suisse, ni à son mandat de conseiller national.

Des fiefs PLR infidèles

L'heure est maintenant à l'élaboration de la stratégie pour le 2e tour, pour le PLR valaisan.
L'heure est maintenant à l'élaboration de la stratégie pour le 2e tour, pour le PLR valaisan. [Victorien Kissling - ]
Dans le duel qui l'opposait à Christian Varone, le candidat UDC l'a emporté dans certaines communes qui semblaient pourtant acquises à la cause PLR, comme Fully ou Riddes. Il a également réalisé un très bon score à Martigny, ville de l'ancien conseiller fédéral radical Pascal Couchepin.

Malgré l'ampleur du résultat, le parti libéral-radical n'entend pas baisser les bras. "Le PLR se battra jusqu'au bout pour conserver son siège, c'est sûr", a confirmé Christian Varone.

Mais le nom du candidat au deuxième tour n'est pas encore connu. A la question de savoir s'il allait se retirer, Christian Varone s'est contenté de répondre qu'il viserait "la meilleure stratégie pour le parti." Le PLR se prononcera durant son assemblée générale lundi.

Victorien Kissling, Sion

Publié le 01 mars 2013 à 18:06 - Modifié le 05 mars 2013 à 07:37

Les résultats définitifs

Oskar Freysinger - 53'178 voix

Jean-Michel Cina - 50'256 voix

Jacques Melly - 47'589 voix

Maurice Tornay - 46'728 voix

Esther Weber-Kalbermatten - 35'491 voix

Christian Varone - 32'422 voix

Christophe Clivaz - 15'856 voix

Le PDC perd sa majorité absolue au Grand Conseil

Le PDC valaisan a perdu dimanche sa majorité absolue au Grand Conseil, passant de 68 à 61 sièges sur les 130 du parlement cantonal.

L'UDC en est le principal bénéficiaire. Il gagne neuf sièges et se retrouve avec 21 représentants. Cette progression confirme le résultat réalisé par Oskar Freysinger au Conseil d'Etat.

Le PLR conserve ses 28 sièges, alors que la gauche perd deux sièges et compte désormais 20 représentants au parlement cantonal.

L'éclatement de l'alliance de gauche entre Verts et socialistes dans le districts de Sion peut expliquer cet affaiblissement.