Modifié

Le Valais veut freiner l'urbanisation de la plaine du Rhône

La zone commerciale de Conthey, dans la plaine du Rhône, s'étend le long de la route cantonale. Une centaine d’enseignes se côtoient sur 80'000 m2. [Raphaël Grand - RTS]
Le Valais propose un nouveau projet de développement territorial / Le 12h30 / 1 min. / le 10 décembre 2012
Le gouvernement valaisan veut canaliser et freiner le développement urbain de la Plaine du Rhône. Il a présenté lundi son projet "Développement territorial 2020", qui sera mis en consultation dès mardi.

Le projet "Développement territorial 2020" du Conseil d'Etat valaisan, qui sera mis en consultation mardi, vise à densifier les zones à bâtir et à bloquer les espaces agricoles. Ce plan directeur veut éviter que l'entier de la plaine du Rhône soit urbanisé.

Sur la base d'un taux de croissance de sa population supérieur à la moyenne nationale et une pression toujours plus forte sur son paysage, le canton a entrepris depuis deux ans de revoir son développement territorial. Le projet du Conseil d'Etat  prévoit de laisser le pouvoir aux communes, mais dans un cadre défini par le canton.

Pas de grande ville de Monthey à Brigue

La mise en oeuvre de cette politique de développement territorial est une des priorités du gouvernement pour la prochaine législature, précise le chef du Département cantonal du territoire Jean-Michel Cina. "Si on n'intervient pas aujourd'hui, dans une vingtaine d'années on aura une toute grande ville de Monthey jusqu'à Brigue, et cela, on ne le souhaite pas", souligne-t-il.

Le conseiller d'Etat précise que le gouvernement veut délimiter l'urbanisation notamment avec le nouvel instrument que représentera le plan directeur intercommunal. Jean-Michel Cina souhaite que ce plan soit l'occasion d'un grand débat au Grand Conseil sur le développement territorial du canton.

Olivier Angehrn

Publié Modifié