Modifié

Le Valais ne veut pas d'abricots non valaisans au bord des routes du canton

Les stands qui vendent des abricots du Valais se multiplient aux quatre coins de la Suisse romande. cageots [Unclesam - Fotolia]
Les stands qui vendent des abricots du Valais se multiplient aux quatre coins de la Suisse romande. cageots [Unclesam - Fotolia]
Le Valais veut interdire la vente d'abricots non valaisans au bord de ses routes. Le canton tient à préserver l'image de l'abricot valaisan et plus globalement de son agriculture.

Pas d'abricots non valaisans au bord des routes du canton. Selon un communiqué publié vendredi, le Département de l'économie dirigé par Jean-Michel Cina entend, par cette décision, "respecter sa stratégie de qualité et de promotion ainsi que sa vision du développement touristique et économique".

Les produits vendus dans ces échoppes n'ont pour la plupart "aucun lien avec le Valais": "il s'agit de produits importés ou ne répondant pas aux critères de qualité fixés pour les produits cultivés en Valais", selon le Département de l'économie, de l'énergie et du territoire (DEET).

Consommateur induit en erreur

Ces articles n'obtiendraient pas le droit d'être commercialisés sous le label "Marque Valais". L'apparence "régionale" des kiosques contribue à induire le consommateur en erreur, déplore l'autorité cantonale.

"L'effet de cette confusion est désastreux tant pour l'économie agricole que pour la qualité de l'image véhiculée". Les abricots valaisans totalisent en effet environ 80 à 90% de la production nationale.

Le conseiller d'Etat Jean-Michel Cina a décidé que cette situation "devait être corrigée de façon claire". Pour ce faire, il propose notamment d'interdire toute vente de fruits non produits en Valais dans ces kiosques et a mandaté l'analyse du cadre légal en vigueur. Les mesures seront prises en coordination avec les représentants agricoles concernés.

ap/pym

Publié Modifié