Modifié le 04 juillet 2012 à 13:43

Les cinq alpinistes morts dans le Haut-Valais étaient allemands

Trois morts au Grand-Combin et un quatrième à Lagginhorn.
Six grimpeurs s'étaient engagés tôt mardi matin dans l'ascension du Lagginhorn en Haut-Valais. [Keystone/KANTONSPOLIZEI WALLIS - ]
Les cinq alpinistes morts mardi en Valais suite à une chute de plusieurs centaines de mètres au Lagginhorn étaient allemands et pour la plupart d'une même famille, a confirmé la police valaisanne. Cette dernière a précisé que les victimes n'étaient pas encordées au moment de l'accident.

Les cinq alpinistes morts mardi en Valais suite à une chute de plusieurs centaines de mètres au Lagginhorn étaient allemands, a confirmé mercredi la police cantonale valaisanne dans un communiqué. Le drame s'est produit vers 13h00, lors de la descente du sommet culminant à 4010 mètres d'altitude.


Parmi les victimes se trouvaient deux enfants (âgés de 14 et 20 ans) d'un sixième alpiniste qui avait interrompu son ascension auparavant. C'est lui qui a donné l'alarme après la chute de ses compagnons. Un homme de 44 ans et son fils de 17 ans ont aussi trouvé la mort ainsi qu'une connaissance âgée de 21 ans.


Les alpinistes n'étaient pas encordés au moment de l'accident

La police a encore précisé que, selon les premières constatations, ces alpinistes n'étaient pas encordés au moment de l'accident tandis que l'enquête se poursuit afin de déterminer les causes exactes du drame.


Les cinq autres ont poursuivi leur progression et ont atteint le sommet. Alors qu'ils entamaient la descente, les cinq alpinistes ont fait une chute de plusieurs centaines de mètres. Ils sont tous décédés sur les lieux de l'accident.


ats/vtom


Publié le 03 juillet 2012 à 17:29 - Modifié le 04 juillet 2012 à 13:43

Plus de 150 morts en montagne en 2011

L'an passé, 29 personnes étrangères ont trouvé la mort alors qu'elles pratiquaient l'alpinisme en territoire helvétique.

En 2011, au total 151 personnes ont perdu la vie lors de 135 accidents survenus alors qu'elles s'adonnaient à un sport de montagne dans les Alpes ou dans le Jura helvétiques, selon une statistique du Club alpin suisse (CAS).

Ce chiffre ne prend pas en compte les cas d'accident mortel de deltaplane, parapente, speedflying, base-jumping ou de VTT.

Lagginhorn