Publié

Le collège de Saint-Maurice deviendra propriété de l'Etat du Valais en 2022

Le lycée-collège de l'Abbaye de Saint-Maurice. [Jérôme Genet - RTS]
Le lycée-collège de l'Abbaye de Saint-Maurice. [Jérôme Genet - RTS]
Le collège de l'Abbaye de Saint-Maurice sera racheté par l'Etat du Valais pour le 1er janvier 2022, sous réserve de l'approbation du Grand Conseil. Une convention a été signée mercredi dans ce sens.

Après trois ans de négociations, l'institution et le canton sont parvenus à un accord et ont signé une convention le 22 septembre. "Elle prévoit que le bâtiment principal du Collège de l’Abbaye devienne propriété du canton dès le 1er janvier 2022 et que l’immeuble de l’internat lui soit loué", indique l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué.

Vétuste, le collège sera transformé. Un concours pour une rénovation d’envergure doit être lancé début 2022, a précisé Olivier Roduit, responsable des affaires économiques de l'abbaye.

L'établissement recevra à terme 1250 élèves, soit un peu plus qu'actuellement. "Lors de cette rentrée scolaire 2021, nous avons accueilli 1177 étudiants", note Olivier Roduit.

Dix millions de francs

Le canton deviendra propriétaire du nouveau collège, soit de la partie datant de 1961, et prendra en location l'ancien internat à l'abbaye qui en reste propriétaire. Ce dernier fait spatialement partie de l’abbaye et appartient à son patrimoine historique.

Le rachat du collège est fixé à 10 millions de francs et les travaux de rénovation à 35 millions de francs. Les deux objets figurent dans la planification du fonds de financement de l'investissement et de la gestion des immeubles de l'Etat (Fonds FIGI).

"Le produit de la vente du collège sera investi intégralement par l’abbaye dans la transformation de l'internat en salles de classe afin de perpétuer la qualité de son enseignement", précise l'Etat du Valais.

Trois chanoines enseignants

Fondée en 515, l'Abbaye de Saint-Maurice a depuis le début assumé un rôle d'enseignement, comme c'est le cas de tous les monastères. "Reconnu en tant qu'établissement officiel depuis 1806 par une décision de la Diète cantonale, le Lycée-Collège de l'Abbaye de Saint-Maurice joue toujours un rôle central dans la formation gymnasiale du canton du Valais", note le canton.

Autrefois la grande partie de son personnel était constituée d'ecclésiastiques. Aujourd'hui, il ne reste que trois chanoines enseignants sur les cent professeurs qui travaillent dans l’établissement, dont le recteur actuel, Alexandre Ineichen, confirmé dans ses fonctions.

ats/iar

Publié