Modifié

Préoccupé par les pesticides utilisés dans les vignes, le Valais lance une étude

Des vignes en terrasse en Valais. [Dominic Steinmann - Keystone]
Le canton du Valais va mandater une expertise sur la nocivité des pesticides utilisés dans les vignes / Le 12h30 / 2 min. / le 18 septembre 2021
Le conseiller d'Etat valaisan de la santé Mathias Reynard va mandater une expertise sur la nocivité des pesticides utilisés dans les vignes. Il l'a annoncé samedi dans Le Nouvelliste, alors que le débat fait rage quant à leur effet sur les agriculteurs et les riverains.

Les pesticides utilisés dans les vignes rendent-ils malades les riverains? De récentes enquêtes médiatiques qui se basent sur des témoignages et sur des expertises scientifiques réalisées à l'étranger le suggèrent. Il y a quatre mois, le quotidien valaisan Le Nouvelliste publiait lui aussi une série d'enquêtes sur le sujet. L'émission Temps Présent de la RTS s'est aussi penchée sur la question ce jeudi.

Dans ces deux travaux journalistiques, des riverains des vignes se plaignent d'asthme, de toux ou encore de nausées, en particulier les jours où les viticulteurs traitent leur vigne contre les maladies, l'herbe ou les insectes. Des spécialistes de la santé corroborent ces témoignages, sans pouvoir totalement les prouver, faute de statistiques précises.

>> Voir le reportage de Temps Présent

Temps présent - Pesticides, à quand la fin du carnage? [RTS]
Pesticides, à quand la fin du carnage ? / Temps présent / 56 min. / le 16 septembre 2021

"De telles études sont très importantes"

Pour le directeur des médecins en faveur de l'environnement Martin Forter, une étude est donc bienvenue: "De telles études sont très importantes, car les pesticides ont des conséquences sur la santé pour ceux qui travaillent avec, et pour les riverains", a-t-il réagi dans le journal de 12h30 de RTS-La Première.

"Des études faites en France montrent ces conséquences. En Suisse, on n'a jamais regardé ça", ajoute-t-il, évoquant notamment leurs effets sur le système respiratoire, leur rôle dans certains cancers ou leur lien avec la maladie de Parkinson. A ses yeux, la solution à ce problème passe par "une interdiction complète des pesticides de synthèse".

Une telle interdiction a été balayée par le peuple suisse en juin dernier, mais l'étude commanditée par Mathias Reynard ‒ qui souhaite l'élargir à d'autres cantons que le Valais ‒ débouchera peut-être sur de nouveaux moyens d'action.

>> Lire: La Suisse ne réduira pas drastiquement l'usage de pesticides dans l'agriculture

Sujet radio: Romain Carrupt
Adaptation web: Vincent Cherpillod

Publié Modifié