Modifié

L'avenir de la Patrouille des Glaciers assuré avec la création d'une fondation

L’organisation de la mythique Patrouille des glaciers est assurée jusqu’en 2028. Sa structure et son organisation seront revues. [RTS]
L’organisation de la mythique Patrouille des glaciers est assurée jusqu’en 2028. Sa structure et son organisation seront revues. / 19h30 / 2 min. / le 21 juin 2021
L'avenir de la Patrouille des Glacieres est assuré pour les quatre prochaines éditions. La course de ski-alpinisme en Valais est désormais en mains du canton et de la Confédération. Une fondation d'utilité publique remplacera l'ASPdG.

A la suite de tensions entre l'armée et l’Association de soutien, de gestion et de promotion de la Patrouille des Glaciers (ASPdG), le canton du Valais a appelé à une discussion tripartite afin de trouver une solution à long terme.

>> Lire aussi: L'association de soutien à la Patrouille des Glaciers suspend sa collaboration avec l'armée

"Les trois entités ont signé une feuille de route qui fixe le cadre de l’organisation de la PdG pour les quatre prochaines éditions", indique lundi le département de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS) dans un communiqué.

"Le canton du Valais sera désormais le seul partenaire contractuel du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports", a de son côté résumé devant la presse à Sion la conseillère fédérale Viola Amherd.

Une fondation pour assurer la coordination

Cette feuille de route prévoit la création, dès l'édition 2024, d’une fondation d'utilité publique qui reprendra l’essentiel des tâches de l’ASPdG, à savoir assurer la coordination de la promotion et du marketing de l’évènement. La majeure partie de la fortune actuelle de l'association, la marque et autres propriétés intellectuelles seront transférées à cette fondation. Le Conseil d'Etat se chargera de nommer le Conseil de fondation.

"L'association est totalement libre de ses choix. Elle aurait pu décider de lancer une course concurrente et de garder sa fortune. Elle ne l'a pas fait, mais a décidé par conviction de suivre le projet de Frédéric Favre", réagit l'ASPdG par la voix de son porte-parole Marc Comina, saluant l'implication du canton. Pour la première fois, selon elle, la formule va dans le sens d'une pérennisation sur plusieurs années.

L'ASPdG ne voit par ailleurs pas cette restructuration comme une mise à l'écart. "C'est l'association qui va créer la fondation pour y transférer savoir-faire et fortune", a indiqué Marc Comina. Cette nouvelle fondation ne comptera toutefois aucun membre de l'ASPdG, selon le conseiller d'Etat. "L'association a toujours dit que les personnes étaient secondaires, l'essentiel étant la pérennisation de la course", remarque encore l’association.

>> L'interview du président du gouvernement valaisan Frédéric Favre dans le 19h30:

Patrouille des glaciers: explications du président du gouvernement valaisan Frédéric Favre. [RTS]
Patrouille des glaciers: explications du président du gouvernement valaisan Frédéric Favre. / 19h30 / 3 min. / le 21 juin 2021

De son côté, le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) continuera à assurer l’organisation et la gestion de la course, au moins jusqu'en 2028. Il compte toutefois sur la collaboration de son pendant cantonal, le DSIS. Une convention en règlera les différents aspects.

"Le DDPS n’avait pas l’obligation de contrôler cette association, qui est une association de droit privé", a précisé la cheffe du Département Viola Amherd dans l'émission Forum. "Mais maintenant nous avons trouvé une nouvelle solution, solide, transparente, correcte", se réjouit la Valaisanne.

"C’est important pour la course elle-même, qui est très connue, avec des milliers de participants, pas uniquement des militaires, mais aussi des sportifs civils", poursuit-elle. "C’est aussi important pour l’image de notre pays, et cela représente aussi une possibilité de formation pour l’armée."

Pour l'édition 2022 de la course, l'armée sera épaulée par deux comités, l'un stratégique et l'autre de pilotage, dont les présidences et les secrétariats seront assumés par l’Etat du Valais. Ceux-ci reprennent, là aussi, la majeure partie des tâches jusqu’à présent dévolues à l’ASPdG qui a suspendu sa collaboration en mai.

>> Les précisions de Romain Boisset dans le 12h45:

Romain Boisset : "L'avenir de la Patrouille des Glaciers est assuré" [RTS]
Romain Boisset : "L'avenir de la Patrouille des Glaciers est assuré" / 12h45 / 1 min. / le 21 juin 2021

L'édition 2020 annulée

La Patrouille des Glaciers a été créée en 1943 et relie Zermatt ou Arolla à Verbier. L'armée suisse, organisatrice de l’épreuve, est responsable de la planification, de la conduite et de la logistique de la course. L’ASPdG, une structure privée et civile fondée en 1995, gérait jusqu'ici les sponsors et la promotion.

La course de ski-alpinisme est subventionnée par plusieurs collectivités publiques dont l'Etat du Valais et la Confédération. En 2018, 1600 patrouilles - militaires, civiles, suisses et étrangères - y avaient participé. L'édition 2020 a été annulée en raison du coronavirus.

>> Ecouter la réaction dans Forum de Jean-Marie Cleusix, ancien membre du comité de l'Association de la Patrouille des glaciers:

L'Association de soutien, de gestion et de promotion de la Patrouille des Glaciers (ASPdG) a exclu Jean-Marie Cleusix lors d'une assemblée générale extraordinaire (image datant d'août 2015). [Olivier Maire - Keystone]Olivier Maire - Keystone
L'avenir de la Patrouille des Glaciers assuré avec la création d'une fondation: interview de Jean-Marie Cleusix / Forum / 6 min. / le 21 juin 2021

>> Retour en images sur la Patrouille des Glaciers 2018:

Succès pour cette 21e édition de la patrouille des glaciers [RTS]
Succès pour cette 21e édition de la patrouille des glaciers / 19h30 / 3 min. / le 21 avril 2018

ats/boi

Publié Modifié