Modifié

Les avalanches ont fait trois morts ce week-end en Valais

Vue aérienne d'une coulée au-dessus des cloches d'Arpettes (VS) en 2019. [Maxime Schmid - Keystone]
Trois personnes sont mortes dans des avalanches le week-end dernier en Valais / Le Journal horaire / 31 sec. / le 22 mars 2021
Trois hommes ont perdu la vie dans des avalanches ce week-end en Valais. Le bilan s'est alourdi après le décès d'un des trois randonneurs emportés dimanche matin par une coulée au-dessus d'Ayent (VS).

Dix personnes ont déjà perdu la vie en Valais en raison de dix avalanches durant cette saison 2020/2021 qui n'est pas encore terminée (elle s'étale du 1er novembre au 30 avril). C'est plus que les deux dernières saisons durant lesquelles respectivement 3 et 9 personnes avaient été tuées.

La saison 2017/2018 avait été particulièrement meurtrière avec une vingtaine de morts lors de 14 coulées.

>> Lire à ce propos: Les avalanches de ce long hiver neigeux ont fait 26 morts en Suisse

Des chiffres dans la norme

D'après les statistiques de l'Institut SLF pour l'étude de la neige et des avalanches, depuis 1936, en moyenne 24 personnes meurent chaque année en Suisse dans une avalanche.

Plus de 90% de ces accidents mortels se sont produits lors de sorties hors-piste, de randonnées ou sur des voies de communication. Les cantons du Valais et des Grisons sont particulièrement touchés par le phénomène.

Répartition régionale des accidents mortels d’avalanches ces vingt dernières années. [Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF]Répartition régionale des accidents mortels d’avalanches ces vingt dernières années. [Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF]

Selon l'institut, seule un peu plus d'une personne sur deux ensevelie complètement lors d'une avalanche, la tête dans la neige, survit. L'étouffement est la cause principale des décès, l'espace permettant de respirer étant souvent réduit ou inexistant.

La détection et la libération rapides d'une personne enfouie sont d'ailleurs décisives car les chances de survie d'une personne ensevelie se réduisent drastiquement après quinze minutes.

L'organisme fédéral, qui publie quotidiennement un bulletin afin d'alerter sur le danger d'avalanches, indique également que la plupart des accidents mortels se produisent lorsque le danger est marqué (degré 3).

 Nombre d'accidents mortels par degré de danger, de 2000 à 2020. [Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF]Nombre d'accidents mortels par degré de danger, de 2000 à 2020. [Institut pour l'étude de la neige et des avalanches SLF]

Un week-end meurtrier

Un danger d'avalanche marqué avait été annoncé dans tout le Valais ce week-end. Dimanche, au-dessus d'Ayent, trois personnes ont été ensevelies par la neige à une altitude de 2500 mètres alors qu'elles étaient parties de la Wildstrubelhütte en direction du Schnidejoch.

L'une d'elle, un "ressortissant suisse de 35 ans, domicilié dans le canton de Zurich, a succombé à ses blessures à l'hôpital de Sion" dans la soirée de dimanche, selon la police cantonale valaisanne. Le pronostic vital des deux autres randonneurs n'est pas engagé.

>> Lire: Un mort et trois blessés dans des avalanches ce week-end en Valais

Un skieur hors-pistes de 17 ans a lui aussi perdu la vie dans une avalanche samedi matin à Hérémence. L'infortuné est décédé à l'hôpital.

Enfin, un septuagénaire valaisan a été emporté par une avalanche qui s'est déclenchée au-dessus de Nax, dans la commune de Mont-Noble. Sans nouvelles, sa famille avait lancé un avis de disparition dimanche soir.

Il a été retrouvé dans la nuit, enseveli sous une coulée ayant eu lieu en dehors du domaine skiable. Une fois dégagé et médicalisé sur place, l'homme a été héliporté à l'hôpital de Sion où il a succombé à ses blessures.

iar avec ats

Publié Modifié

Près de 80 interventions en un week-end

Du côté des secours, la fin de la semaine a été chargée.

"En pleine saison et par beau temps, Air Zermatt enregistre normalement une quinzaine d'interventions par jour, indique la compagnie de sauvetage aérien. Le week-end dernier, nous avons effectué près de 40 missions avec jusqu'à 4 hélicoptères en même temps."

Les sauveteurs d'Air Glaciers ont été appelés pour tout autant de missions.

La journée de samedi a été particulièrement mouvementée. L'organisation cantonale valaisanne des secours a par exemple reçu en l'espace de quelques minutes cinq alertes avalanches qui nécessitaient une mobilisation, détaille Air Zermatt.

>> Revoir le reportage de Temps présent sur les sauveteurs en montagne:

Avec les sauveteurs en montagne [RTS]
Avec les sauveteurs en montagne / Temps présent / 55 min. / le 28 juillet 2016