Modifié le 21 août 2019 à 11:15

Eau polluée dans plusieurs communes valaisannes à cause des fortes pluies

La commune de Leytron est touchée par un problème d'eau potable après les intempéries.
Eau polluée dans plusieurs communes valaisannes à cause des fortes pluies Le Journal horaire / 1 min. / le 21 août 2019
Les réseaux d'eau potable de plusieurs villages valaisans ont été pollués en raison des pluies abondantes des derniers jours. Les communes de Leytron et Troistorrents sont notamment touchées.

Sur son site internet, la commune de Leytron demande à sa population de ne plus consommer l'eau du réseau "sans l'avoir préalablement bouillie pendant 5 minutes au moins". Les habitants du village d'Ovronnaz, qui appartient à Leytron, sont également concernés, révèle le quotidien Le Nouvelliste. Des mesures urgentes sont en cours (désinfection et analyses microbiologiques), pour rendre l'eau propre à la consommation.

Du côté de Troistorrents, la commune explique que l'un de ses trois réseaux, celui de Chenarlier, est pollué. La population est également appelée à bouillir son eau "jusqu'à nouvel avis."

Les averses ont été importantes en Valais dans la nuit de mardi à mercredi. A Monthey, la Vièze, un affluent du Rhône, menaçait mardi de déborder. La rivière a toutefois amorcé sa décrue vers 19h30. Elle demeure sous surveillance, selon les autorités de la ville.

Inondations

De fortes pluies ont également provoqué des inondations dans plusieurs régions du canton de Saint-Gall. Des maisons et des routes ont été envahies par les eaux. Personne n'a été blessé, a indiqué la police cantonale.

Selon MétéoSuisse, le niveau de danger de trois sur cinq s'applique encore à l'ensemble du Rhin alpin en raison d'une forte hausse du niveau du fleuve.

En Suisse romande, il est tombé par endroits plus de 100 litres par mètre carré depuis dimanche soir. La palme revient à La Valsainte (FR) avec 120 litres, suivie d'Aigle (VD) (117 litres), Les Avants et Bex (VD) (112 litres).

ats/gma

Publié le 21 août 2019 à 10:43 - Modifié le 21 août 2019 à 11:15