Modifié jeudi à 07:27

La qualité de l'air s'améliore en Valais, sauf pour l'ozone

La qualité de l'air s'améliore en Valais.
La qualité de l'air s'améliore en Valais, sauf pour l'ozone La Matinale / 1 min. / jeudi à 06:00
La qualité de l'air continue globalement de s'améliorer en Valais, où les valeurs limites sont respectées. La situation reste néanmoins inquiétante au niveau de l'ozone, conséquence du réchauffement climatique.

Pour les particules fines, la valeur limite annuelle a été respectée dans toutes les régions valaisannes en 2018, et ce pour la cinquième année consécutive, indique un rapport annuel publié mercredi.

Concernant les particules très fines, une nouvelle limitation annuelle est entrée en vigueur le 1er juin 2018. Celle-ci a été "nettement respectée" sur cinq des sept stations d'observation, relève l'Etat du Valais dans un communiqué. Pour les deux autres, à Sion en milieu urbain et à Massongex à proximité de la zone industrielle, les valeurs se sont situées "juste à la limite".

"Préoccupant" pour l'ozone

En revanche, la répétition des épisodes météorologiques favorisant de hauts niveaux d'ozone devient "préoccupante", estime le canton de Valais.

Les périodes excessivement polluées à l'ozone ont lieu chaque année depuis le début des mesures en 1990, "mais à des niveaux qui étaient moindres ces quinze dernières années", indique le communiqué. Les années 2003, 2015 et 2018 ont été particulièrement néfastes en matière de pollution à l'ozone.

Pour 2018, les valeurs limites pour l'ozone ont été dépassées à de nombreuses reprises, et principalement lors de deux périodes: en avril avec une température dépassant de 3,9 degrés la norme mensuelle et en juillet-août en raison d'une forte vague de chaleur.

ats/gma

Publié mercredi à 15:36 - Modifié jeudi à 07:27