Modifié

Il y aura dix fois plus de contrôles de camions sur le col du Simplon

Un tiers des poids lourds qui empruntent l'axe du Simplon sont en infraction. [RTS]
Un tiers des poids lourds qui empruntent l'axe du Simplon sont en infraction. / 19h30 / 2 min. / le 2 mai 2019
Un tiers des chauffeurs ou des camions contrôlés en 2018 sur la route du Simplon étaient en infraction. Le nombre d'heures de contrôles passera de 800 à 8000 par année, annonce la police cantonale valaisanne.

Le Simplon est le seul axe alpin où le transport de matières dangereuses est autorisé, notamment, les liquides inflammables toxiques, l’azote liquide réfrigéré ou les substances explosives.

Le nombre d'infractions constatées sur cette artère empruntée l'an dernier par plus de 88'000 camions a fait réagir la Confédération qui a demandé une augmentation des contrôles des poids lourds. Ils passeront de 800 heures à 8000 par année.

Cinq nouveaux engagements

"On va complètement changer de situation grâce à la densification des contrôles. Avec l'appui de la Confédération, on va pouvoir engager cinq nouveaux collaborateurs", précise Christian Varone, interrogé dans jeudi à la RTS.

>> Ecouter son interview dans le 12h30:

Le commandant de la police valaisanne, Christian Varone. [Olivier Maire - Keystone]Olivier Maire - Keystone
Le Valais veut renforcer le contrôle des camions au Simplon: interview de Christian Varone / Le 12h30 / 1 min. / le 2 mai 2019

Le commandant de la police cantonale valaisanne prend l'exemple du centre de contrôle poids-lourds de Saint-Maurice. "L'objectif est de créer une infrastructure identique avec des collaborateurs dédiés à ce type de contrôle" sur la route du Simplon. Cette nouvelle infrastructure serait répartie sur deux sites: à Gamsen et à Gondo.

Yves Terrani/vkiss

Publié Modifié