Modifié le 15 avril 2019 à 19:44

Traité de menteur, Eric Stauffer porte plainte contre Serge Métrailler

Eric Stauffer.
Eric Stauffer porte plainte pour diffamation contre Serge Métrailler, président du PDC valaisan Forum / 2 min. / le 15 avril 2019
Le politicien genevois Eric Stauffer, dont l'adhésion au PDC du Valais romand a été refusée par le parti en mars dernier, attaque son ancien président Serge Métrailler en justice pour calomnie, a appris la RTS ce lundi.

Il avait menacé de la faire, c'est désormais officiel:  le fondateur du Mouvement citoyens genevois (MCG) Eric Stauffer, exilé en Valais depuis l'an dernier, a porté plainte contre Serge Métrailler, candidat PDC au Conseil national qui vient de remettre son mandat de président du PDC du Valais romand.

L'ex-tribun genevois reproche à Serge Métrailler de l'avoir traité publiquement de menteur lors d'une déclaration à la télévision locale Canal 9 le dimanche 10 mars, dix jours exactement après le refus du PDC du Valais romand d'accepter son adhésion. L'homme politique valaisan n'était pas directement présent sur le plateau, mais ses dires avaient été retranscrits par un journaliste en termes très forts. Il accusait le Genevois d'avoir émis des "affirmations lacunaires, mensongères voire calomnieuses" dans cette affaire d'adhésion ratée.

Serge Métrailler réfute notamment avoir donné une quelconque autorisation à Eric Stauffer de parler de sa demande d'adhésion dans les médias, qui avaient pourtant largement fait état de l'arrivée du Genevois au PDC valaisan le 1er mars dernier. Il conteste également avoir donné son aval préalable à cette adhésion. Or, pour le fondateur du MCG, ces éléments étaient actés. Ils figurent d'ailleurs dans sa plainte, preuves matérielles à l'appui.

Ligne rouge franchie

 "J'accepte la critique, même quand elle est virulente, mais lorsqu'on vient affirmer dans un média que j'ai tenu des propos mensongers, c'est la ligne rouge qu'il ne faut pas dépasser", a déclaré Eric Stauffer au micro de Forum lundi soir.

>> L'interview d'Eric Stauffer dans Forum:

Eric Stauffer après les élections du Conseil d'Etat genevois en avril 2018.
Salvatore Di Nolfi - KEYSTONE
Forum - Publié le 15 avril 2019

Eric Stauffer considère que les infractions de diffamation, voire de calomnie et subsidiairement d’injure, sont réalisées en l’espèce. En tant qu'entrepreneur, il estime que se voir traiter de menteur peut avoir une incidence sur ses affaires.

S'y ajoute la colère de l'intéressé de s'être fait rembourser un don de 150 francs au parti quelques jours seulement après son éviction. L'ex-patron du MCG rappelle enfin qu'aucune rencontre n'a eu lieu entre lui et le PDC du Valais romand, alors que le parti s'était engagé à en organiser une dans un communiqué publié le 1er mars. Un échange de courriers a certes eu lieu à ce sujet, mais il est resté infructueux.

"On m'a amené au PDC"

Le politicien genevois conteste ne pas avoir respecté la procédure habituelle en Valais pour se présenter au Conseil national, qui commence dans une commune, puis un district. Il déclare avoir "été amené" au PDC du Valais central et avoir discuté avec Serge Métrailler avant de se lancer, encouragé par le probable manque de candidats PDC.

N'étant pas encore au courant du dépôt de la plainte, Serge Métrailler n'a pas souhaité s'exprimer pour le moment mais s'était déclaré "serein" jeudi dernier dans les colonnes du Nouvelliste, après les premières menaces de plainte d'Eric Stauffer.

Sujet radio: Raphaël Leroy

Adaptation web: Vincent Cherpillod

Publié le 15 avril 2019 à 19:35 - Modifié le 15 avril 2019 à 19:44