Modifié le 22 février 2019 à 20:36

Le Valais envisage d'interdire la pub pour les cigarettes électroniques

Le Valais pourrait devenir le premier canton à interdire la publicité pour les cigarettes électroniques.
Le Valais pourrait devenir le premier canton à interdire la publicité pour les cigarettes électroniques. 19h30 / 1 min. / le 22 février 2019
Le Valais pourrait devenir le premier canton à interdire la publicité pour les cigarettes électroniques comme c’est déjà le cas pour les produits du tabac. La modification de la loi cantonale sur la santé en ce sens sera présentée cette année encore au Grand Conseil.

La nouvelle mouture de la loi a pour objectif d'éviter que le message de nocivité restreinte véhiculé par les fabricants n’encourage les plus jeunes à se lancer dans le vapotage.

Du côté des revendeurs, on trouve la mesure trop radicale. "Les vapoteuses et les cigarettes-électroniques constituent un excellent moyen pour arrêter de fumer, plus efficace que les patchs", note Martin Lenger, qui possède deux magasins à Martigny et Sion.

Le lobby du tabac est lui aussi très critique. Chez Philip Morris, les alternatives à la cigarette traditionnelle représentent près de 15% du chiffre d’affaires. Porte-parole du groupe, Julian Pidoux estime "qu’il devrait être possible de communiquer clairement afin que les fumeurs quittent la cigarette pour passer à de meilleures alternatives."

Il défend donc une approche différenciée entre cigarettes classiques et électroniques dans le cadre de la loi fédérale sur les produits du tabac en discussion à Berne.

Cédric Jordan/nr

Publié le 22 février 2019 à 20:36 - Modifié le 22 février 2019 à 20:36