Le champ de l'avalanche sur la piste de Crans-Montana, où les secouristes sont à pied d'oeuvre.

Minute par minute

Publié le 19 février 2019 à 22:18 - Modifié le 22 février 2019 à 13:09

Emotion après le décès d'un patrouilleur dans l'avalanche de Crans-Montana

- Les recherches ont été interrompues mercredi après l'avalanche survenue mardi à 14h20 sur une piste balisée de Crans-Montana (VS). La police cantonale a indiqué qu'aucune disparition n'a été signalée.

- Le bilan s'établit à une personne décédée, un patrouilleur, et trois personnes blessées. Les recherches pourraient reprendre si la situation l'exige.

- La coulée a des dimensions de 840 mètres de long, 100 de large avec 400 mètres le long des pistes. Selon l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF), le danger d'avalanche pour la région était de niveau 2 sur 5 mardi. Les experts évoquent une possible avalanche par reptation, difficile à prévoir.

Suivi assuré par Victorien Kissling, Eric Butticaz et Katharina Kubicek

  • 19h30

    "La profession paie un lourd tribut"

    "La profession paie un lourd tribut cette année, c'est deux morts chez nous, trois en France. Pour le bonheur des gens, c'est cher payé", déclare dans le 19h30 Thierry Meyer, président de l'Association des patrouilleurs romands.

    "Chaque jour est différent: ça dépend de l’humidité de la neige, ça dépend surtout de la chaleur. Typiquement, aujourd’hui, une avalanche comme ça, je pense qu’elle ne serait pas descendue à cette heure-là, ou probablement plus tard", explique-t-il également.

    >> Son interview intégrale:

    Interview de Thierry Meyer, président des patrouilleurs romands
    19h30 - Publié le 20 février 2019

    >> Voir aussi le sujet du 19h30 sur les interrogations qui perdurent:

    Les interrogations et émotions perdurent mercredi à Crans-Montana
    19h30 - Publié le 20 février 2019

  • 18h25

    "Le coeur très gros"

    "C'est un drame pour notre société et tous ses employés, mais surtout pour la victime (ndlr: un patrouilleur du domaine skiable) et sa famille. Il faut qu'on se soutienne", déclare mercredi Philippe Magistretti, président des remontées mécaniques de Crans-Montana (CMA), dans l'émission Forum de la RTS.

    Selon lui, une "grande solidarité" a régné au lendemain de l'avalanche mortelle. "Aussi bien en caisse que dans les restaurants, lorsque les employés étaient en contact avec la clientèle, c'était de la sympathie et des mots rassurants. Tout le monde avait le coeur très gros."

    Philippe Magistretti, président des remontées mécaniques de Crans-Montana (CMA), lors d'une conférence de presse en avril.
    Jean-Christophe Bott - Keystone
    Forum - Publié le 20 février 2019

  • 16h00

    Investigations terminées

    La police cantonale a terminé ses investigations sur les lieux de l’avalanche. L'interdiction totale de vol sur le cône et ses environs immédiats est levée. La responsabilité de l’exploitation du domaine skiable concerné est rendue à CMA SA. L’enquête visant à déterminer les causes du drame se poursuit sous l’autorité du Ministère public.

    Deux personnes blessées, qui avaient été emportées par l’avalanche, ont pu désormais quitter l’hôpital. Le troisième blessé reste toujours hospitalisé.

  • 12h45

    L'avalanche filmée par un touriste

    Une vidéo tournée par un touriste italien montre la vitesse impressionnante de l'avalanche.

    Un touriste italien a filmé des images de l'avalanche qui a fait un mort à Crans-Montana (VS).
    12h45 - Publié le 20 février 2019

  • 12h35

    "Enormément de moyens ont été engagés"

    Selon Stève Léger, porte-parole de la police cantonale valaisanne, les recherches ont pu être interrompues car "énormément de moyens ont été engagés dès que l'avalanche s'est déclenchée". "Au total, 244 personnes et huit hélicoptères ont notamment été mobilisés. De plus, toute la nuit, les patrouilles de la police ont vérifié les parkings de la station pour voir s'il y avait des véhicules abandonnés", explique-t-il mercredi dans le 12h30 de la RTS.

    La cause de l'avalanche doit encore être déterminée. "Mes collègues se trouvent sur le lieu de la coulée et un expert en nivologie va également venir sur place. Des vidéos ont été prises par des citoyens. Tous ces éléments sont examinés pour donner une réponse", indique Stève Léger.

    Le champ de l'avalanche sur la piste de Crans-Montana.
    Alexandre Bonomi
    Le 12h30 - Publié le 20 février 2019

  • 12h30

    Plus de 40 personnes avaient été signalées

    Au total, 43 personnes potentiellement disparues avaient été signalées par des proches à la helpline mise en place par la police valaisanne, mais elles ont toutes répondu présentes à l'appel des autorités.

    Mercredi matin, le Ministère public valaisan, les secours et les forces de l’ordre étaient encore sur le lieu du drame afin de recueillir les derniers éléments utiles à l’enquête. Ils doivent aussi déterminer quand la piste accidentée sera à nouveau ouverte.

    Les secouristes ont interrompu les recherches, aucune disparition n'a été signalée.
    Kantonspolizei Wallis - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 20 février 2019

  • 9h45

    Le blessé grave est décédé dans la nuit

    La police cantonale valaisanne annonce mercredi matin que le blessé grave dans l'avalanche de Crans-Montana a succombé à ses blessures durant la nuit à l'hôpital de Sion.

    Il s'agissait d'un patrouilleur du domaine skiable, un Français âgé de 34 ans. Le secouriste portait assistance à un blessé lorsque la coulée s'est déclenchée. Son collègue et le blessé ont aussi été pris dans l'avalanche, mais s'en sont sortis avec des blessures physiques mineures.

    En hommage à la victime, une journée de deuil sera observée jeudi sur l'ensemble du domaine skiable et une minute de silence est prévue en début d'après-midi. 

  • 08h45

    Les recherches sont interrompues

    La police valaisanne a annoncé dans un tweet que les recherches ont été interrompues mercredi matin, car "aucune disparition n'a été signalée". Les recherches ont été abandonnées vers 2h du matin.

    L'aide pourrait reprendre si la situation l'exige, précise-t-elle. Le bilan est toujours de quatre personnes blessées, dont une dont le pronostic vital est engagé.

    La police cantonale a également activé sa helpline 0848 112 117 à l'usage des proches et familles concernées, et une cellule de prise en charge est pré-alarmée.

  • 08h00

    "La montagne reste la montagne, on ne peut pas tout maîtriser"

    "Nous sommes tous sous le choc", a affirmé Christophe Darbellay dans La Matinale de la RTS mercredi. Visiblement ému, le conseiller d'Etat valaisan a exprimé sa compassion aux familles des disparus.

    Le chef du Département de l'économie a par contre défendu les mesures de sécurité en place sur les pistes du canton. "On ne fait jamais de concession avec la sécurité. Le travail pour limiter le risque au maximum se fait au quotidien, je pense que les choses ont été bien faites."

    "Choc à passer"

    Pour les touristes attendus ces prochains jours sur les pistes du canton, le Valaisan admet qu'il y a "un choc à passer". "Mais cette piste est mythique, ce cas est rarissime. Le ministère public doit maintenant faire son enquête."

    Féru de sports de montagne lui-même, Christophe Darbellay a également rappelé la puissance des éléments. "La montagne reste la montagne, on ne pourra jamais tout maîtriser", affirme-t-il.

    L'invité de La Matinale (vidéo)– Christophe Darbellay conseiller d'Etat valaisan en charge de l'économie
    La Matinale - Publié le 20 février 2019

  • 07h35

    "Des miracles sont possibles"

    Interrogé sur les chances de survie des skieurs toujours porté disparus dans l'avalanche de Crans-Montana, Pierre Huguenin, responsable de l'antenne valaisanne de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches, s'est voulu optimiste. "Ca fait beaucoup d'heures, c'est vrai. Mais il peut y avoir des miracles, il y a des gens qui se sont retrouvés bloqués pendant de nombreuses heures et qui ont survécu."

    Le spécialiste s'est dit, comme d'autres experts, "très surpris" de cette avalanche qui a déboulé sur une piste, un événement qu'il a qualifié d'"absolument exceptionnel" au micro de La Matinale de la RTS mercredi.

    Suivre les recommandations sur les pistes

    Pour les skieurs ces prochains jours, Pierre Huguenin recommande de se fier aux recommandations données sur les pistes. "Les services de sécurité sont les experts de leur terrain, il faut suivre absolument leurs indications."

    Pour les adeptes du ski de randonnée et de raquettes, une grande prudence est de mise. "Il faut se méfier des avalanches de glissement, notamment en évitant les pentes fissurées, et partir tôt le matin pour ne pas se retrouver sur une pente à neige réchauffée", indique Pierre Huguenin.

    Avalanche à Crans-Montana: interview de Pierre Huguenin
    C’est arrivé loin de chez vous - Publié le 20 février 2019

  • 06h55

    Les recherches se sont poursuivies toute la nuit

    Les recherches déclenchées après l'avalanche qui s'est abattue mardi sur une piste de ski de Crans-Montana (VS) se sont poursuivies durant la nuit de mardi à mercredi. Aucune autre victime n'a pour l'instant été retrouvée, a indiqué la police cantonale valaisanne.

    Un premier bilan, diffusé mardi, faisait état de quatre personnes blessées. Le pronostic vital de l'une d'elles est engagé. Les trois autres ont été plus légèrement touchées.

    D'autres skieurs pourraient avoir été ensevelis, mais il n'y a aucune certitude à ce sujet, avait indiqué mardi le commandant de la police cantonale valaisanne, Christian Varone.

  • 21h30

    Retour en images sur les événements de mardi

    AVALANCHE 2
    L'actu en vidéo - Publié le 19 février 2019

  • 20h55

    De nombreuses forces engagées après l'avalanche

    Retour sur le déroulement des opérations après l'avalanche survenue durant l'après-midi, avec les précisions de Rafael Poncioni, envoyé à Crans-Montana.

    Avalanche à Crans-Montana. Les explications, sur place, de Rafael Poncioni.
    19h30 - Publié le 19 février 2019

  • 20h45

    Des images impressionnantes de l'avalanche

    "Ce que j'ai vu m'a glacé d'effroi", explique dans le 19h30 Alexis Desfayes, un témoin de l'avalanche. "J'ai été impressionné par la largeur et la hauteur de certains blocs de neige."

    Avalanche à Crans-Montana. Interview d'Alexis Desfayes qui a réalisé une vidéo saisissante de l'avalanche.
    19h30 - Publié le 19 février 2019

  • 19h10

    Enquête ouverte

    Le Ministère public valaisan a ouvert une enquête. "Deux hypothèses sont privilégiées, à savoir une avalanche déclenchée par un ou des skieurs, ou une avalanche spontanée", a déclaré la procureure Catherine Seppey

    "Il faut désormais déterminer les responsabilités." La procureure évoque des éventuelles infractions par négligence de lésions corporelles simples ou graves, d'homicide, et d'entrave à la circulation publique.

    "Nous enquêtons par l'intermédiaire de témoignages, d'expertises nivologiques et de médecine légale."

  • 19h00

    Conférence de presse de la police

    "A l'heure actuelle et malgré l'arrivée rapide des secours, on déplore quatre personnes blessées dont une avec un pronostic vital engagé", a déclaré Christian Varone, commandant de la police cantonale valaisanne.

    "Des témoins ont informé que d'autres personnes pourraient être ensevelies. On poursuit les recherches avec des moyens considérables", précise-t-il.

    Jusqu'à présent, 244 personnes des forces de police, des colonnes de secours, 12 maîtres-chiens, du personnel médical et de l'armée sont engagées dans les opérations de secours.

    Huit hélicoptères et huit dameuses sont également présents en renfort. La police a décidé d'interdire le survol de la zone pour question de sécurité.

    CP_AVALANCHE_1902
    L'actu en vidéo - Publié le 22 février 2019

  • 18h55

    Avalanches rares sur les pistes

    Les accidents avec des victimes sur des pistes ouvertes et balisées sont "extrêmement rares", relève Thomas Stucki, responsable du service d'alerte aux avalanches au SLF. Au cours des dix dernières années, il y a eu un seul accident de ce type avec un mort.

    Chaque année, les avalanches font en effet plusieurs victimes, mais majoritairement en dehors des pistes ou lors de randonnées, comme le montrent les statistiques depuis 1937:

  • 18h40

    Les opérations de secours se poursuivent

    Au moins quatre hélicoptères sont impliqués dans les opérations de sauvetage qui se poursuivent. Une cellule de secours est en place à la maison des pompiers.

    Les secours sur les lieux de l'avalanche.
    Les secours sur les lieux de l'avalanche. [Grégory Maret - Vos Infos]

  • 18h10

    "Un événement exceptionnel"

    Selon le responsable de la sécurité de Téléverbier Paul-Victor Amaudruz, qui se base sur les premières images, il s’agirait d’une avalanche de reptation, comme celle du Vallon d’Arbi.

    Interrogé par Forum, le nivologue Robert Bolognesi rappelle qu'il s'agit d'un événement exceptionnel, d'autant plus qu'à cette altitude, le redoux est très relatif. "Je ne pense pas que le risque ait été sous-évalué. Cette avalanche s'est déclenchée au-dessus de l'altitude habituelle de avalanches de reptation."

    Des mesures effectuées mercredi

    "La reptation est un mouvement lent du manteau neigeux vers l'aval qui se déclenche lorsqu'on a eu des fortes chutes de neige sur des versants un peu chauds. Cela se matérialise par des grandes fissures larges qui vont jusqu'au sol avec un manteau neigeux plissé", précise Robert Bolognesi.

    Des mesures seront effectuées mercredi pour confirmer le type d'avalanche.

    "Mais c'est un événement très très particulier qui ne devrait pas se reproduire dans une autre station."

    >> Ecouter l'intégralité de l'interview de Robert Bolognesi:

    Le nivologue Robert Bolognesi, ici en 2006.
    Olivier Maire - Keystone
    Forum - Publié le 19 février 2019

  • 17h45

    La police s'exprimera à 19h

    La police a annoncé qu'elle tiendra une conférence de presse à 19h00 ce soir au Centre de Congrès de l'Hôtel Régent, à Crans-Montana.

  • 17h20

    Des militaires engagés sur place

    Des militaires présents pour les épreuves de la Coupe du monde de ski féminin de ce week-end aident à bloquer les pistes et à évacuer les skieurs.

    De son côté, la Fédération internationale de ski (FIS) a indiqué que "l'avalanche ne devrait a priori avoir aucune influence sur le déroulement des épreuves de Coupe du monde, surtout que la coulée a eu lieu loin des pistes où se dérouleront les courses".

  • 17h05

    Les premières vidéos sur les lieux de l'avalanche

    Les premières images de l'avalanche à Crans-Montana
    L'actu en vidéo - Publié le 19 février 2019

  • 17h00

    Un numéro d'urgence à disposition

    La police cantonale a mis à disposition une ligne d'urgence pour les proches et les familles concernées. Il s'agit du 0848 112 117.

  • 16h55

    La localisation précisée

    Dans un communiqué, le Département de la communication de Crans-Montana a simplement indiqué que l'avalanche s'était produite "sur la piste Kandahar au lieu-dit Passage du Major" et que "l'alarme a été donnée à 14h23 par un patrouilleur".

    Le lieu de l'avalanche sur la piste Kandahar.
    Le lieu de l'avalanche sur la piste Kandahar. [www.crans-montana.ch]

    "En l'état actuel, la société (de Crans-Montana) ne peut confirmer d'éventuelles victimes".

    A cette saison, la station de Crans-Montana prévoit systématiquement de fermer les remontées mécaniques de la Plaine-Morte dès 14h45 en cas de redoux.

    Une vue lointaine de l'avalanche.
    Une vue lointaine de l'avalanche. [ - Vos Infos]

  • 16h30

    Entre 10 et 12 personnes ensevelies

    La coulée a traversé le bas de la piste de la Plaine-Morte et l'a recouverte sur trois à quatre cents mètres.

    Entre dix et douze personnes sont toujours ensevelies, selon le président de Crans-Montana, Nicolas Féraud, rapporte Le Nouvelliste sur son site internet.

    Quatre personnes auraient déjà été extraites de l'avalanche, mais sans qu'on connaisse pour l'instant leur état de santé.

  • 16h15

    Les premières photos de l'avalanche

  • 16h00

    Un danger de 2 sur 5

    Avalanches sèches.
    Avalanches sèches. [WSL]

    La carte du danger des avalanches mouillées.
    La carte du danger des avalanches mouillées. [DR]

  • 15h00

    Les secours sont sur place

    De nombreux hélicoptères survolent actuellement le domaine, tandis que les informations parviennent au compte-gouttes. La police informe que les secours sont sur place.

    La piste était fréquentée.
    Denis Mentha - Vos Infos
    Forum - Publié le 19 février 2019

  • 14h15

    Une avalanche arrive sur une piste

    Une avalanche se produit sur une piste du secteur de la Plaine-Morte à Crans-Montana. Plusieurs personnes sont ensevelies, communique la police valaisanne.