Publié

Les Verts valaisans déclarent 2019 "année climatique"

Une vue de la plaine du Rhône et du bois de Finges (image d'illustration). [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Les Verts valaisans déclarent 2019 "année climatique" / Le Journal horaire / 1 min. / le 18 février 2019
Les Verts valaisans se profilent en vue des élections fédérales de cet automne. Ils déclarent 2019 "année climatique" et feront plusieurs propositions au Parlement cantonal. A commencer par un plan climat valaisan.

Les Verts développeront lors de la prochaine session du Grand Conseil un postulat qui demande au gouvernement cantonal d'élaborer un "plan climat". Ils veulent aussi un désinvestissement dans le domaine des énergies fossiles de la part des entités étatiques et paraétatiques.

Ils demanderont encore de soutenir les démarches vaudoises pour l'établissement d'une taxe sur les billets d'avion, ont-ils annoncé lundi lors d'une conférence de presse.

Vers une mise en oeuvre de l'Agenda 2030

La mobilisation des dernières semaines en faveur du climat montre la nécessité d'agir, a déclaré Céline Dessimoz, cheffe suppléante du groupe Verts au parlement cantonal. Les Verts remettent donc l'ouvrage sur le métier. A la session de novembre, leur proposition d'organiser une journée ou une demi-journée de session consacrée à la thématique des changements climatiques avait été balayée.

Ils espèrent une sensibilité un peu différente désormais parmi les autres groupes parlementaires. Le plan climat qu'ils proposent vise à atténuer les effets du réchauffement climatique et à s'y adapter. Selon le parti, le plan climat est un pré-requis pour la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 adopté par le gouvernement. "L'Agenda, c'est le volet stratégique, ce sont les intentions, et le plan climat, c'est l'action", souligne Céline Dessimoz à la RTS. Il s'agit d'appuyer sur la mise en oeuvre de l'Agenda. Pour elle, il est important qu'il y ait une action au niveau politique et une action au niveau gouvernemental.

ats/ebz

Publié