Modifié le 16 février 2018

Le canton de Neuchâtel pourrait se doter d'un budget plus tôt que prévu

Vue générale de la salle du Grand Conseil neuchâtelois.
Le canton de Neuchâtel pourrait se doter d'un budget plus tôt que prévu La Matinale / 1 min. / le 20 décembre 2017
Alors que le canton de Neuchâtel n'était pas parvenu à adopter un budget pour 2018, la commission financière s'est mise d'accord mercredi sur un nouveau projet qui limite le déficit à 38 millions de francs, a appris la RTS.

En décembre dernier, les députés du Grand Conseil neuchâtelois n'étaient pas parvenus à trouver une majorité qualifiée pour adopter le budget, qui prévoyait un déficit de 50 millions.

>> Lire à ce sujet: Le canton de Neuchâtel privé de budget pour l'année 2018 

Les membres de la commission financière ont dû consentir à de nouvelles économies pour limiter le déficit à 38 millions de francs, mais aussi trouver de nouvelles recettes. Parmi les efforts acceptés, dont la RTS a eu connaissance, un million d'économie serait demandé à l'Université. Côté recettes, l'Etat pourrait profiter des bénéfices du Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN).

Pas encore acquis

Si ce nouveau budget réduit le déficit, il n'entre toujours pas dans les limites du frein à l'endettement. Une nouvelle dérogation au mécanisme sera donc obligatoire, nécessitant le oui d'au moins 69 députés sur 115.

Les députés pourraient se prononcer la semaine prochaine déjà, lors de la session de février. Pour cela, il faut encore obtenir la validation de l'urgence par le bureau et le président du Grand Conseil, mais aussi consulter les groupes politiques, qui pourraient vouloir encore modifier le texte.

Coraline Pauchard/Léa Jelmini/lgr

Publié le 16 février 2018 - Modifié le 16 février 2018