Modifié le 03 octobre 2017

Anne-Françoise Loup succède à Olivier Arni à l'exécutif de Neuchâtel

Anne-Françoise Loup.
Anne-Françoise Loup à propos de sa succession à Olivier Arni au Conseil communal de Neuchâtel Forum / 5 min. / le 03 octobre 2017
La socialiste Anne-Françoise Loup a accepté son élection au Conseil communal de Neuchâtel, a annoncé mardi le PS. Elle succède à Olivier Arni qui a démissionné de ses fonctions vendredi à la suite de l'affaire de la LNM.

Anne-Françoise Loup occupera dès 2018 le siège laissé vacant. Dès 2018 et pour la première fois de son histoire, Neuchâtel aura une majorité de femmes à son exécutif, a souligné mardi la section communale du Parti socialiste.

Cette annonce fait suite à celle d'Olivier Arni samedi quant à sa démission à la suite des remous causés par l'augmentation de salaire accordée au directeur de la Société de navigation LNM.

>> Relire: Olivier Arni démissionne du Conseil communal de Neuchâtel

La première des viennent-ensuite

Anne-Françoise Loup a été élue au Conseil général en 2012 et y a assumé la coprésidence du groupe socialiste. Réélue en 2016, elle préside aujourd'hui le législatif.

Elle était la première des viennent-ensuite sur la liste socialiste lors des élections de novembre dernier. A partir de janvier 2018, le Conseil communal comptera trois femmes et deux hommes.

"Continuité dans mon engagement"

"Le fait que j'accepte cette succession va dans la continuité de mon engagement politique au sein du législatif de la ville", a précisé Anne-Françoise Loup mardi dans l'émission Forum.

Quant au questionnement sur son accession à l'exécutif en tant que première des viennent-ensuite, la socialiste a indiqué se sentir "totalement légitimée" et a rappelé qu'au moment de l'élection du conseil communal, ce fonctionnement "était clairement établi et transparent vis-à-vis des électeurs".

ats/fme

Publié le 03 octobre 2017 - Modifié le 03 octobre 2017