Publié

Trois hommes condamnés pour le braquage d'une bijouterie à Neuchâtel

Le périmètre de la bijouterie avait été fermé par la police neuchâteloise après le braquage en juillet 2015. [Coraline Pauchard - RTS]
Le périmètre de la bijouterie avait été fermé par la police neuchâteloise après le braquage en juillet 2015. [Coraline Pauchard - RTS]
Trois Lituaniens de 35, 28 et 22 ans ont été condamnés pour le casse de la bijouterie Bonnet à Neuchâtel en 2015, dont le butin de 530'000 francs reste introuvable.

Le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers a reconnu mercredi les trois accusés lituaniens coupables de brigandage aggravé.

Les deux hommes les plus âgés ont écopé de 5 ans et 4 ans de prison ferme, alors que le plus jeune a été condamné à 3 ans de prison, dont 18 mois ferme et 18 mois avec un sursis de quatre ans.

Organisation de grande ampleur

Ce casse n'a pas eu lieu sous l'impulsion soudaine de quelques personnes, a souligné la présidente de la Cour Corinne Jeanprêtre. Il a été planifié par une organisation de grande ampleur avec des ramifications internationales. Pour la Suisse, cette plateforme a des bases arrières à Pontarlier et Mulhouse (F), et sur sol bâlois.

Le casse a eu lieu le 10 juillet 2015 vers 14h00. Une septantaine de policiers avaient été mobilisés, et deux individus arrêtés le jour même. Les sacs de bijoux ont en revanche disparu. Un quatrième homme avait déjà été condamné à 12 mois de privation de liberté par la justice des mineurs.

ats/cab

Publié