Modifié le 14 janvier 2017

Le PS lance ses trois ministres dans la course au Conseil d'Etat neuchâtelois

Laurent Kurth, Jean-Nat Karakash et Monika Maire-Hefti lors de l'entrée en fonction de la dernière législature.
Laurent Kurth, Jean-Nat Karakash et Monika Maire-Hefti lors de l'entrée en fonction de la dernière législature. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Le Parti socialiste neuchâtelois a officiellement adoubé samedi ses trois ministres sortants, Laurent Kurth, Jean-Nat Karakash et Monika Maire-Hefti, comme seuls candidats aux élections d'avril pour le Conseil d'Etat.

Il n'y a pas eu de candidat surprise lors du congrès du PSN, qui a désigné sans hésitation les trois ministres pour représenter une nouvelle fois le parti dans la course au gouvernement.

Les trois candidats ont été désignés par les quelque 130 militants qui ont bravé la météo pour rejoindre Couvet (NE).

Candidatures en bloc

Le premier et le deuxième tour ont lieu les 5 et 23 avril. Les trois conseillers d'Etat socialistes, ainsi que les deux PLR Alain Ribaux et Laurent Favre, avaient annoncé en septembre leur volonté de se représenter en bloc.

Les pronostics leur sont favorables, malgré les remous de ces derniers mois concernant le budget, le dossier hospitalier ou les salaires des enseignants. Pour l'instant, aucun des candidats désignés ou sortis du bois ne semble en mesure de rivaliser.

ats/kkub

Publié le 14 janvier 2017 - Modifié le 14 janvier 2017