Modifié le 27 novembre 2016 à 16:18

La fusion des communes de l'ouest neuchâtelois largement acceptée

La fusion des communes de l'ouest neuchâtelois a été acceptée (image d'illustration).
La fusion des communes de l'ouest neuchâtelois a été acceptée (image d'illustration). [Sandro Campardo - Keystone]
La convention de fusion entre les communes neuchâteloises de Bevaix, Fresens, Gorgier, Montalchez, Saint-Aubin-Sauges et Vaumarcus a été acceptée par toutes les communes.

Les communes de la Grande Béroche ont toutes largement plébiscité l'initiative.

Montalchez l'accepte très nettement avec 85,3% des votes. Les communes de Saint-Aubin-Sauges et de Fresens ont également fortement plébiscité le projet avec 74,4% et 75,7% de oui.

A Bevaix, le oui l'emporte avec 63,6% des votes, tandis que Vaumarcus totalise 64% de suffrages pour la fusion. A Gorgier, le projet est accepté à 53,8%.

Succès variable pour les fusions

La nouvelle commune de la Grande Béroche comprendra plus de 5000 habitants et deviendra effective le 1er janvier.

Dans le canton, Val-de-Ruz et Val-de-Travers avaient pu se former. Les fusions de l'Entre-deux-Lacs et du Grand Neuchâtel, plus au nord, avaient quant à elles récemment échoué.

los

Publié le 27 novembre 2016 à 13:56 - Modifié le 27 novembre 2016 à 16:18