Modifié

Un centre pour requérants d'asile perturbateurs aux Verrières (NE)

Un dortoir du centre pour requérants d'asile du Coteau-Fleuri à Lausanne. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Un dortoir du centre pour requérants d'asile du Coteau-Fleuri à Lausanne. [Laurent Gilliéron - Keystone]
La Confédération ouvrira le premier centre spécifique dans le cadre des procédures d'asile accélérées aux Verrières (NE), destiné aux requérants qui perturberaient le fonctionnement des centres fédéraux.

La Confédération, le canton de Neuchâtel et la commune des Verrières ont signé une déclaration d'intention et conclu une convention fixant les conditions de gestion et d'occupation du centre, a indiqué mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations, confirmant une information parue dans la presse le 20 octobre dernier.

Les autorités fédérales ont acquis un bien immobilier sis aux Grands-Cernets auprès d'un propriétaire privé.

Soixante places prévues

Au nombre de deux en Suisse, les centres spécifiques doivent accueillir les requérants d'asile qui perturbent le bon fonctionnement des centres fédéraux. Ils pourront séjourner au maximum 140 jours dans ces centres spécifiques, qui ne sont pas des structures fermées, souligne le SEM.

Durant la première année, le centre des Verrières n'hébergera pas plus de 20 personnes, avant d'atteindre progressivement la capacité maximale de 60 places. La date de son ouverture n'est pas encore fixée. Le second se trouvera en Suisse alémanique. Son emplacement est en discussion.

ats/hend

Publié Modifié

Loi sur l'asile révisée

La révision de la loi sur l'asile a été approuvée par le peuple en juin. Elle prévoit que tous les acteurs de l'asile soient réunis dans de grands centres fédéraux afin d'y mener les procédures plus rapidement et de libérer plus vite des capacités parmi les 5000 places prévues.

Les demandeurs d'asile bénéficieront en outre d'une assistance juridique gratuite.