Modifié

Les habitants de Peseux (NE) ne revoteront pas sur la fusion de communes

Vue aérienne de la ville de Neuchâtel. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Vue aérienne de la ville de Neuchâtel. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Peseux ne devra pas revoter sur le projet de fusion avec Neuchâtel, Corcelles et Valangin, a décidé jeudi la chancellerie neuchâteloise, qui a rejeté le recours déposé par des électeurs contre le résultat négatif du 5 juin.

La fusion avait passé la rampe dans les autres communes, mais le projet a capoté en raison du refus de Peseux par 1143 voix contre 985. Des opposants à la fusion avaient tenu un stand le dimanche près de l'une des entrées du local de vote, ce qui est interdit.

Mais "on ne saurait affirmer que l'irrégularité était grave et qu'elle ait pu avoir une influence sur le résultat", a expliqué jeudi la chancellerie. Un éventuel recours contre cette décision devant le Tribunal cantonal n'aura pas d'effet suspensif.

Moins d'une centaine d'électeurs

Pour que l'issue du vote soit modifiée, il aurait fallu que les 96 personnes qui ont voté sur place aient emprunté l'entrée sud. Il aurait aussi fallu qu'elles arrivent avec un bulletin de vote encore vierge, et qu'elles aient changé d'avis sous l'influence du stand.

En réalité, la majorité de ces personnes avaient dans les mains leur enveloppe déjà prête et fermée. De plus, le stand ne formulait pas de consignes de vote agressives.

ats/hend

Publié Modifié