Modifié

Un recours à Peseux retarde les élections communales à Neuchâtel

Peseux a refusé le projet de grande commune de Neuchâtel. [Gaëtan Bally - Keystone]
Peseux a refusé le projet de grande commune de Neuchâtel. [Gaëtan Bally - Keystone]
Les élections communales à Neuchâtel, Valangin, Corcelles-Cormondrèche et à Peseux sont retardées à cause d'un recours contre le résultat de la votation sur le projet de fusion de ces localités neuchâteloises.

Au lieu d'octobre, ces élections pourraient se tenir le 27 novembre, a indiqué la chancellerie cantonale vendredi. Mais à ce stade, et aussi longtemps que durera la procédure en cours, il est impossible de fixer une nouvelle date.

Le Conseil d'Etat est tenu d'adopter le 12 août l'arrêté de convocation des électeurs pour les élections communales du 23 octobre. Or, d'ici-là, le résultat de la votation à Peseux n'aura pas pu être validé ou invalidé, en raison du délai de traitement.

Recours contre le résultat de Peseux

Le 5 juin dernier, la majorité des citoyens de Neuchâtel, de Corcelles-Cormondrèche et de Valangin avaient approuvé la fusion à quatre communes pour créer Neuchâtel-Ouest. Mais le projet a capoté en raison du refus de Peseux par 1143 voix contre 985.

Le 13 juin, la chancellerie cantonale a reçu un recours contre le résultat de Peseux. Les recourants ont déploré le fait que le dimanche de la votation, des opposants à la fusion s'étaient postés non loin du local de vote avec du matériel de propagande.

ats/ptur

Publié Modifié