Modifié le 10 juin 2016 à 10:09

Forte opposition au projet de 19 éoliennes dans le Val-de-Travers

Photo-montage qui montre l'étendue du projet.
Forte opposition au projet d'éoliennes dans le Val-de-Travers Le Journal du matin / 1 min. / le 10 juin 2016
Alors que le canton de Neuchâtel vient de déposer le permis de construire pour l'implantation de 19 éoliennes sur la Montagne de Buttes, l'Association Les Travers du Vent lance une opposition collective au projet.

"Le Val-de-Travers est destiné à devenir la décharge éolienne des cantons de Neuchâtel et Vaud, et de la Suisse entière." Ces propos portent la signature de l'association Les Travers du Vent, fermement opposée à l'implantation de 19 turbines de 180 mètres de haut dans ce vallon du canton de Neuchâtel.

Avec 19 machines sur la Montagne de Buttes, pas loin d'une vingtaine sur un autre mont neuchâtelois, et une cinquantaine sur le versant vaudois, entre le Creux-du-Van et Sainte-Croix: l'association dénonce une destruction à large échelle de toute une région. Une destruction orchestrée, selon elle, par deux entreprises, les Services industriels genevois et le Groupe E, qui n'ont rien prévu sur leur propre territoire.

Trop vallonné

La présidente de l'association, Fabienne Chappuis, estime en outre que le Val-de-Travers, et la Suisse en général, sont trop vallonnés pour permettre un rendement maximal des éoliennes. Sans parler des vents, particulièrement changeants, dans ce pays.

Jusqu'au 4 juillet, date de la fin de la mise à l'enquête, Les Travers du Vent organiseront des séances publiques d'information et inviteront les citoyens à signer une opposition collective, remise au Conseil d'Etat neuchâtelois. A Sainte-Croix, la même méthode avait permis de récolter près de 1700 paraphes.

Roger Guignard/lan 

Publié le 10 juin 2016 à 09:03 - Modifié le 10 juin 2016 à 10:09