Modifié

Jean-Charles Legrix et Frédéric Hainard perdent leur siège à La Chaux-de-Fonds

Votations - NE: Jean-Charles Legrix n’a pas été réélu à l’exécutif de la Chaux-de-Fond [RTS]
Votations / NE: Jean-Charles Legrix n’a pas été réélu à l’exécutif de la Chaux-de-Fond / 19h30 / 2 min. / le 5 juin 2016
Battu par son colistier Marc Arlettaz, l'UDC Jean-Charles Legrix n'a pas été réélu dimanche au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. Au niveau du Conseil général, le NPL perd ses deux sièges, dont celui de Frédéric Hainard.

La plupart des communes neuchâteloises renouvelaient leurs autorités ce dimanche. Seules les dix communes concernées par les projets de fusion - tous deux refusés - n'élisaient pas leurs conseillers communaux et généraux.

>> Lire aussi: Peseux et Saint-Blaise enterrent les deux projets de fusion à Neuchâtel

A La Chaux-de-Fonds, la gauche a conservé sa majorité à l'exécutif avec l'élection de deux PS, un POP, un PLR et un UDC. Les sortants PS Théo Huguenin-Elie (4183 voix) et PLR Sylvia Morel (2672 voix) ont été réélus au Conseil communal.

Le sortant Jean-Charles Legrix a été éjecté au profit de Marc Arlettaz, lui aussi UDC, qui a recueilli 2353 suffrages. Mis en cause pour harcèlement psychologique envers des employés de son dicastère des Infrastructures, Jean-Charles Legrix avait été écarté de l'exécutif avant de pouvoir le réintégrer début 2014, cette fois-ci à la tête de la Sécurité, des Energies et du Tourisme.

Legrix dénonce des "magouilles"

"Pour moi, Marc Arlettaz est une personne tout à fait compétente (…) Mais bien évidemment c'est une déception", a réagi Jean-Charles Legrix dans l'émission Forum.

"Ce qui me dérange, c'est la magouille derrière. Monsieur Musy doit être très content (…) Je ne sais pas s'il peut se regarder dans la glace avant d'aller se coucher", a-t-il ajouté, comparant sa non-élection à l'éjection de Christoph Blocher du Conseil fédéral.

>> Son interview dans Forum:

Jean-Charles Legrix avait été évincé de l'exécutif chaux-de-fonnier le 5 juin 2016. [Christian Brun - Keystone]Christian Brun - Keystone
Jean-Charles Legrix éjecté du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds / Forum / 5 min. / le 5 juin 2016

Le président du législatif de La Chaux-de-Fonds Daniel Musy a en effet démissionné avec effet immédiat il y a quelques jours, afin de faire barrage à la réélection de Jean-Charles Legrix. L'exécutif chaux-de-fonnier a été frappé par une autre affaire durant cette législature, celle du PLR Pierre-André Monnard, poussé à la démission après la découverte d'un déficit surprise de 12 millions de francs dans les comptes 2015.

>> L'interview de Marc Arlettaz:

Marc Arlettaz, député au Grand Conseil (UDC/NE). [Christian Brun - keystone]Christian Brun - keystone
Marc Arlettaz élu à l'exécutif de La Chaux-de-Fonds, son interview / Le Journal du matin / 1 min. / le 6 juin 2016

Par ailleurs, deux nouveaux venus viennent compléter le Conseil communal: la socialiste Katia Babey, qui a obtenu 2620 voix, et le POP Théo Bregnard, qui a réalisé le deuxième meilleur score avec 3049 suffrages. Les Verts perdent leur siège au Conseil communal.

Pas de surprise au Locle

Au Locle, les cinq conseillers communaux sortants ont été réélus. Le POP Denis de la Reussille a obtenu 1855 voix, son collègue de parti Cédric Dupraz 1527, le PLR Claude Dubois 1130, son colistier Jean-Paul Wettstein 1096 et le Vert Miguel Perez 925.

dk

Publié Modifié

Frédéric Hainard éjecté du Conseil général

A La Chaux-de-Fonds, l'ex-conseiller d'Etat Frédéric Hainard, récemment condamné par le Tribunal pour pour abus d'autorité et faux dans les titres, n'a pas été réélu au législatif. Son parti, le Nouveau parti libéral (NPL), a perdu ses deux sièges.

Le Conseil général chaux-de-fonnier sera composé de 10 PS (-2 sièges), 10 PLR (+3), 8 POP (+1), 7 UDC (+1), 5 Verts (-2) et 1 PDC (+1).

Au Locle, le nouveau Conseil général sera composé de 16 POP (-1), 14 PLR/Vert'libéraux (+2), 6 Verts et 5 PS. Le PDC n'avait pas présenté de candidat.

A Val-de-Ruz, le Conseil général reste dominé par le PLR (18 sièges), suivi du PS (10) et des Verts (7). A Val-de-Travers, le PLR (14) et le PS (13) se partagent la tête devant l'UDC (9).